AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
le forum est enfin ouvert, rejoignez nous ! on vous attend avec impatience.
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures.
mais aussi de laisser une trace sur bazzart pour qu'on soit toujours au top.

Partagez | 
 

 [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »

MessageSujet: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Ven 18 Avr - 20:12

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Santa Barbara, la chaleur, le soleil, les palmiers.. Que demander de plus ? Tu peux passer tes journées dans les rues, tu as toujours de quoi mater. Un groupe de beaux mecs torses nus d'un côté, de belles jeunes femmes en bikini qui se promènent. Tu commences vraiment à croire que cette ville est le paradis sur terre. Aujourd'hui, tu n'as pas le temps de te promener dans les rues et de mater. Tu dois aller t’entraîner, tu as bientôt un show important avec ton crew. Tu passes plus de trois heures à danser, enchaînant les chorégraphies. Après votre entraînement, vous décidez d'aller boire un verre dans un café. Tu te prépares lorsque tu reçois un texto. C'est Marzia qui te proposes de prendre un apéro plus tôt que prévu. Il n'est que 17 heures, pas du tout l'heure de prendre l'apéro. Mais, sa proposition est plus intéressante qu'un simple café, de plus tu ne refuses jamais une invitation à boire un verre lorsque c'est elle. Tu lui envoies que tu la rejoint dans une dizaine de minutes avant de prévenir tes amis que tu ne vas pas avec eux. Tu vas par la suite dans les vestiaires pour te changer. Tu retires ton jogging et ton haut large pour les remplacer par un short serré et montant noir et un haut court écrit "Fucking Princess". Tu détaches tes cheveux et te passes un petit coup de brosse avant d'enfiler tes talons et de partir à la rencontre de ton amie. Tu prends ta voiture, parce que le bar ne se trouve pas près de la salle de danse. Tu vires ton sac de sport à l'arrière et roules en direction de l'endroit indiqué par la jeune femme. Tu te gares dans un petit parking près du bar. Un petit coup de rouge à lèvre avant de prendre ton sac à main où il y a toutes tes petites affaires et de rejoindre la jeune femme. Ton apparence est trop important pour toi pour que tu y ailles en jogging, les cheveux attachés et mal maquillé. Tu entres dans le bâtiment et découvre l'endroit. Il y a deux-trois alcolos. Il n'y a vraiment que eux qui passent leurs journées dans ce genre d'endroit. Tu secoues tes cheveux bouclés et leur adresse un sourire. Tant qu'on te regardes, tu t'en fous de qui c'est. Tu cherches Marzia du regard et la voit assise au bar en train de discuter avec un homme. Tu ne perds pas une seconde et te diriges vers eux. Tu t'incrustes, c'est bien le mot, entre eux et te tournes vers l'homme. « Tu dégages. » Il te regarde avec un regard d’incompréhension. Il ne doit pas comprendre pourquoi tu es si agressive.«  Aller ! » Il ne cherche pas à te demander pourquoi tu lui dis cela et s'en va. Il a bien fait. Tu souris, fière de toi. Tu t'assois sur le siège qu'il occupait il y a quelques secondes et poses ton sac à tes pieds. Tu fais signe au barman. « Un whisky. » Il te fait signe qu'il t'a entendu. Tu tournes alors la tête vers Marzia qui te regardes. « Quoi ? Me dit pas qu'il te plaisais.. Il a une tête de chameau. » Tu ne dis que la vérité, il était laid. Tu l'a sûrement sauver d'un gros lourd qui se croit irrésistible. Et s'il lui plaisait, c'est dommage pour elle mais maintenant c'est toi qui est là.


Dernière édition par Tara Ramirez le Mer 23 Avr - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Sam 19 Avr - 9:30

D'un geste adroit, je détache mon tablier de serveuse et le  range derrière le comptoir. Je termine plus tôt ce soir, et je compte bien en profiter pour aller boire un verre. Je salue mon patron et quitte le bâtiment en poussant la lourde porte en bois. Une fois dehors, je sors mon portable de mon sac à main et fais défiler ma liste de contact jusqu'à tomber sur Tara. Je lui envoie un texto, l'invitant à aller boire un verre. Il n'est que dix-sept heures et il est peut-être un peu tôt mais j'en ai bien besoin et de plus, j'ai envie de la voir. Je range mon cellulaire et me dirige vers le lieu de notre rendez-vous, vêtue d'une jupe noire moulante, d'un top à décolleté plongeant et d'une paire d'escarpins. Je ne mets pas longtemps à franchir les portes du bar de Streetold et je me dirige immédiatement vers le comptoir à boisson. D'un rapide coup d'oeil, je remarque que Tara n'est pas encore arrivée. Je prends place sur un des sièges et appelle le barman. « Un martini. » Il hoche la tête et me sert mon verre. Je croise mes jambes et bois une gorgée lorsqu'un type prend place à coté de moi. Je pose mon verre et lui jette un regard en coin. Il me salue, se présente. Je lui souris et fais de même mais je n'ai pas le temps de dire autre chose que quelqu'un vient s'interposer entre nous. C'est Tara. En la voyant faire dégager le type, j'ai une furieuse envie de rire. Elle commande un whisky et moi, je la regarde faire en buvant ma boisson. « Tu serais pas jalouse par hasard ? » je lui demande en haussant un sourcil, un sourire amusé aux lèvres. Tara est canon. Elle est sexy, possède un corps de rêve et un visage d'ange. Je l'aime bien cette fille, je la trouve envoûtante, j'ai l'impression d'être différente en sa présence. En même temps, elle et moi, cela avait toujours été une histoire plus qu'ambiguë et cela se voit rien qu'à la façon dont on se regarde lorsqu'on est toutes les deux. « Je le trouvais plutôt mignon. » Je la provoque, je veux voir sa réaction. Je plante mon regard dans le sien et penche légèrement la tête sur le coté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Dim 20 Avr - 9:56

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Tu as décidé de la rejoindre. De toute façon, tu ne refusais jamais une proposition de Marzia. Tu arrives rapidement au bar après t'être changé dans les vestiaires de la salle de danse et d'avoir rouler jusqu'à l'endroit indiqué. Tu te retrouves face à des vieux alcooliques avant de trouver la jeune femme en compagnie d'un jeune homme. Tu les rejoins et te fais un malin plaisir à le dégager. Tu t'assois par la suite sur la place qu'il occupait. Tu demandes un whisky au barman et te met en rire légèrement lorsqu'elle te demandes si tu n'es pas jalouse. Jalouse toi ? Jamais. Tu n'es pas jalouse, tu défends ton territoire c'est tout. Tu lui adresse un sourire en coin. « Je ne suis pas jalouse, ne dit pas n'importe quoi. » Peut être bien que oui finalement, mais qu'est-ce que ça peut faire, tu ne vas pas lui avouer. Il manquerait plus que cela. Tu encres ton regard dans le sien lorsqu'elle te dis qu'il était plutôt mignon. C'est une blague ? Même ton chien n'en voudrait pas. Elle te cherche celle-là. Tu te penches vers elle, approchant tes lèvres des siennes. « Je suis beaucoup mieux que lui, tu le sais très bien. » Tu passes ta langue sur ta lèvre inférieur, gardant ton regard dans le sien. Elle aime te provoqué, tu le sais. Tu aimes aussi le faire. Tu te recules et remercies le barman lorsque tu le vois déposer ton verre de whisky devant toi. « Mais si tu veux, va le rejoindre, tu seras bien déçu. » Tu gardes ton petit sourire en coin qui ne te quittes jamais. Tu bois un peu de ta boisson. « Personne n'embrasse aussi bien que moi. » Tu rajoutes en reposant ton regard sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Dim 20 Avr - 18:20

En réalité, je m'en fiche un peu de ce type avec qui je parlais. Je n'aime pas m'attacher aux gens, je n'en vois pas l'intérêt, du coup je me contente des sensations agréables qu'ils peuvent me procurer. Ce mec est comme les autres, juste un passe-temps et je ne comptais de toute façon pas aller bien loin vu que j'attendais quelqu'un. La réaction de Tara face à ma question me tire un sourire amusé et lorsqu'elle s'approche de moi, je dois me retenir pour ne pas l'embrasser langoureusement. Je sens son souffle caresser ma peau, son odeur me chatouiller les narines mais je sens également qu'à son tour, elle joue avec moi. Elle sait comment s'y prendre, c'en est d'ailleurs fort déstabilisant. « Quelle modestie, t'as pas peur de choper la grosse tête ? » je réponds sans la quitter du regard, prenant mon verre afin d'en boire une gorgée. Elle n'a pas tort mais je ne veux pas lui donner le plaisir d'affirmer ses paroles. Suite à sa réflexion, je pose à mon tour mon verre. Je me penche vers elle, lentement, glisse une main le long de sa cuisse dénudée jusqu'à arriver à hauteur de son short. « J'aimerais bien voir ça. » Je murmure, mon visage est proche du sien et je me fiche de ce que peuvent penser les gens autour de nous. Après tout, nous sommes dans un bar, tout le monde est bourré et personne ne risque de faire attention à nous. Je me penche jusqu'à arriver à hauteur de son oreille où je viens lui susurrer quelques mots. « J'ai du mal à me souvenir quel goût ont tes lèvres. » Je me redresse tout aussi lentement que je m'étais avancée et retire mes mains de ses jambes, guettant la moindre réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Dim 20 Avr - 18:51

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Tu as rejoins Marzia dans un bar, la voyant assise avec un homme. Il n'est pas beau, et tu lui fais comprendre. Tu t'assois à sa place, commandant une boisson. Elle te dit qu'il lui plaisait. Tu sais très bien qu'elle ne s’intéresse pas à cet homme. Elle le fait que pour te narguer. Tu sais qu'elle te fait toujours passer avec les autres et tu adores ça. Toi aussi tu aimes jouer avec elle, alors tu t'es penché vers elle, lui assurant que tu es mieux que lui et qu'elle le sait. Tu sais que tu lui fais de l'effet, elle t'en fais aussi. Vous ne l'avez jamais caché, au contraire. Elle te demande si tu n'as pas peur de prendre la grosse tête. Tu souris amusé. « Ne t'en fais pas pour cela. » Tu te recules et bois un peu de ta boisson, rajoutant que personne n'embrasse aussi bien que toi. Elle se penche vers toi, tu souris en coin. Tu sens sa main passer sur ta peau, ce qui te fais frissonner. Elle la remonte jusqu'à ton short. Elle te dit qu'elle aimerait bien voir ça. Oh si ce n'est que cela, tu peux très bien lui montrer. Tu sens son odeur t’enivrer. Son souffle contre ton oreille, elle te dit qu'elle ne se souvient plus du goût de tes lèvres. De la provocation, encore et toujours. « C'est que tu les as quitté depuis trop longtemps. » Tu attrapes ses poignets lorsqu'elle se recule. Tu la tire contre toi, mettant ses mains sur tes hanches.« Je vais t'aider à t'en souvenir. » Tu l'embrasses langoureusement, plaçant ta main sur sa nuque. Vos langues jouent entre elles tandis que ta seconde main descend le long de son dos. Tu te fous de ce que pensent les gens, tu ne t'en t'es jamais préoccupé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Mar 22 Avr - 20:25

Pas de discours mielleux, encore et toujours une sorte de jeu. C'est comme ça qu'on fonctionne elle et moi, avec seulement un jeu de séduction. Pas de moment où elle et moi nous murmurons des mots doux mais plutôt des phrases cochonnes. Je suis comme ça après tout, je me ferme aux sentiments. Pas d'attache, pas de problème comme on dit. Tara rit et me fait sourire. Elle est belle, j'aime son rire, presque autant que ses lèvres qui me donnent plus qu'envie. Alors que je me redresse, ses mains agrippent mes poignets. Je ne m'y attendais pas, elle me prend au dépourvu, me surprend, et ce n'est pas pour me déplaire. Mon regard dévie du sien pour se poser sur sa fine bouche.  « Je suis du même avis, » j'ai le temps de murmurer avant que nous n'échangeons un baiser. Je ressers mon étreinte autour de ses hanches, je veux sentir son corps m'appartenir. Dans ma poitrine, les battements de mon coeur commence légèrement à s'accélérer. Je quitte un instant ses lèvres et descends du siège, ma main glissant jusqu'à la sienne. J'entre-lace nos doigts et l'emmène dehors par la porte arrière du bar. Une fois à l'extérieur, je la plaque contre le mur en pierre et dépose plusieurs baisers le long de sa nuque. « Il commençait à faire un peu chaud là-dedans, » je murmure d'une voix pleine de sous-entendus. Une de mes mains descend le long de son corps, glisse sous son haut, caresse sa peau. Mes lèvres remontent vers les siennes en effleurant son cou s'y arrête à quelques millimètres. Je suis contre elle, je savais que cela se terminerait comme ça. Je sais que Tara est différente des autres mais je ne veux pas développer de sentiments. Du moins, pas tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Mer 23 Avr - 11:37

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Entre Marzia et toi, ça a toujours été un jeu. Dès votre rencontre et depuis, ça n'a jamais changé. Cela te va très bien comme c'est. Elle a un côté séductrice et je m'en foutiste qui t'attires vraiment. Tu ne lui a jamais caché, tu es attiré par elle et elle l'est par toi. Alors, pourquoi se prendre la tête ? Vous savez comment toutes vos sorties se terminent, ce n'est qu'une question de temps. Tu n'apprécies tout de même pas quand quelqu'un lui fait du rentre dedans ou l'approche de trop près. C'est dans ton caractère. Alors, tu marques ton territoire. Tout ce que tu touches est à toi et elle encore plus que les autres. Va savoir pourquoi. Tu lui dis que la réponse pour laquelle elle a du mal à se rappeler du goût de tes lèvres était qu'elle les avait quittés depuis bien trop longtemps. Elle est d'accord avec cela, et elle te le dit. Tu attrapes ses mains et les poses sur tes hanches avant de l'embarquer dans un baiser passionné. Tu sens ton cœur s'emballer lors de ce baiser, sûrement l'excitation, enfin c'est ce que tu t'obstines à croire. Elle se recule et prend ta main. Tu la regardes tandis qu'elle entrelace vos doigts. Un sourire apparaît sur ton visage lorsque tu la sens te tirer en direction de la porte de derrière du bar. Tu la suis sans rien dire. Arrivé dehors, elle te colle au mur de pierre. Tu sens son corps contre le tien. Elle dépose des baisers sur ta nuque ce qui te fais frissonner. Elle murmure à ton oreille qu'il commençait à faire chaud là-dedans. Tu souris. « Je trouve aussi. » Tu sens sa main passer sous ton haut. Elle caresse ton corps, ce qui te fais beaucoup d'effet. Elle sait comment y faire avec toi. Elle sait comment te donner envie d'elle, d'ailleurs, tu as envie d'elle. Tu poses ta main sur le bas de son ventre et la pousse doucement avant d'échanger vos places. C'est désormais elle qui est collé au mur. Tu te colles à elle. Tu déposes quelques baisers sur son cou avant de descendre tes lèvres sur son décolleté. Marzia est une des rares femmes qui arrive à te faire autant de désir. Au fait, c'est de loin elle qui te donnes le plus envie. Tu te retrouverais au milieu d'une salle avec tous tes coups d'un soir, il est clair que c'est vers elle que tu irais directement, sans même réfléchir. Tu mets tes mains sur le décolleté de la jeune femme et tire un peu dessus, afin de le baisser. Tu déposes des baisers sur ses seins. Tu colles ton corps le plus possible à elle. Tu relèves la tête et colles tes lèvres aux siennes, l'embarquant à nouveau dans un baiser, cette fois-ci un peu plus torride. Tu te recules avant d'attraper sa main et de l'emmener avec toi vers ta voiture. Tu n'as pas envie d'attendre d'être chez une de vous, mais tu n'as pas envie de profiter de son corps dans une petite ruelle. Arrivé à ta voiture, tu ouvres la portière de derrière et pousses Marzia sur la banquette arrière. Tu entres à ton tour, la chevauchant. Tu lui adresses un petit sourire, un sourire qu'elle connaît bien, très bien. Tu te penches par la suite vers son visage. « T'es un peu trop habillé à mon goût. » Tu encres ton regard chaud dans le sien, passant tes mains sous son haut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Ven 25 Avr - 20:23

Pas d'amour, peut-être, mais une très grande attirance que je ne peux nier. Si elle est proche de moi, je n'arrive pas et je ne veux pas détacher mon regard de son corps. Quand elle me regarde, elle me vide l'esprit, elle me rend dingue, presque accro. J'aime sa présence, j'aime sa personnalité et son fort caractère. Avec elle, je deviens jalouse, possessive, je ne veux pas qu'on la touche alors qu'elle ne m'appartient même pas. Je ne peux m'en empêcher, je commence à la chauffer, l'embrasser, la caresser, ses courbes m'appellent tout comme ses fines lèvres. On est dehors mais il ne fait pas froid, au contraire, l'ambiance est même déjà extrêmement chaude. Je frissonne légèrement en sentant ses doigts glisser sur le bas de mon ventre et la laisse me plaquer contre le mur docilement. Elle mène la danse, elle sait y faire, elle a le don pour me donner envie d'elle en tellement peu de temps. Elle embrasse ma poitrine, je penche légèrement la tête en arrière, l'appuyant contre le mur de pierre. Je frissonne à nouveau, passe mes mains sur sa nuque et lorsque ses lèvres retrouvent les miennes, je réponds aussitôt à son baiser avec la même ardeur qu'elle. Soudain, elle se recule, prend ma main et m'emmène en direction de sa voiture que je reconnais immédiatement. Elle ouvre la portière, me pousse à l'arrière du véhicule et vient se mettre à califourchon sur moi. Sa réflexion me tire un sourire, elle retire mon haut et je me redresse légèrement afin de m'attaquer au sien avant de l'embrasser à nouveau. Je caresse son dos, glisse mes mains le long de son corps jusqu'à arriver à niveau de son short. Alors, je m'écarte, la regarde en soutien-gorge et ne me gêne pas de mater sa poitrine. « T'es bien mieux comme ça, » je réplique en levant vers elle un regard plutôt coquin, qui prouve mon désir envers elle. Je tire sur son short afin de l'attirer contre moi avant de détacher le bouton d'un geste agile. Mes mains se faufilent en-dessous de ce dernier, caresse les fesses de Tara et mon dos se courbe légèrement afin que mon bassin puisse venir se coller au sien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Ven 25 Avr - 21:49

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Entre vous, il n'y a jamais rien eu de plus que du sexe et du jeu. Vous n'êtes jamais fait des sorties normales comme de véritables amies. Vous n'avez jamais parlé sérieusement de votre relation. Vous n'êtes pas ce genre de femmes. Vous êtes jeunes, vous voulez profiter, c'est tout. Il n'est pas question que vous vous preniez la tête avec ce genre de choses. Même si un jour, il faudrait quand même que vous en discutiez, histoire de clarifier tout cela. Mais, pour le moment, tu as autre chose en tête. Quelque chose de beaucoup plus intéressant. Marzia t'a embarqué dehors et t'as collé à un mur. Tu as vite échangé vos positions et avais déposé des baisers sur sa poitrine. A force, tu sais ce qui la fais craqué, ce qu'elle aime. Tu l'a embrassé par la suite avant de t'éloigner d'elle et d'attraper sa main pour l'emmener vers ta voiture. Tu as ouvert la porte et vous êtes entrés, vous retrouvant toutes les deux sur la banquette arrière, ton corps au dessus du sien. Tu lui dis qu'elle est trop habillé à ton goût. Tu passes tes mains sous son t-shirt que tu finis par retirer. Elle se retrouve en soutien-gorge devant toi. Tes yeux glissent sur son corps parfait. Tu mordilles légèrement ta lèvre tandis qu'elle enlève le tien à son tour. Tu adores son corps. Vous partagez un nouveau baiser. Tu passes tes mains dans ses cheveux tandis que les siennes caressant ton dos. Le baiser terminé, elle se recule et te mattes, clairement. Tu souris. Tu aimes savoir que ton corps lui plaît. Elle te dit que tu es bien mieux comme ça. « Hm, toi aussi, mais c'est pas totalement parfait encore. » Vous partagez un regard coquin, chaud. Vous avez envie de la même chose. Elle te tire vers toi par le short. Tu te laisses faire, gardant ton petite sourire aux lèvres. Tu sens ses mains caresser tes fesses ce qui te fais légèrement frissonner, tandis qu'elle colle son bassin au tien. Tu enfuis ta tête dans son cou, déposant des baisers dessus. Tu te permet même de laisser une marque de ton territoire. Ce n'est pas la première fois que tu le fais et elle sait très bien qu'elle n'a pas le choix. Tu veux laisser ta trace, prouver à ses autres conquêtes que tu es déjà passé par là avant elles. Tu descends progressivement tes baisers, sur sa poitrine, sur son ventre. Tu arrives à son bas. Tu déboutonnes son pantalon et le fais glisser sur ses jambes, te redressant pour l'aider à l'enlever. « C'est déjà un peu mieux. » Tu lui fais un petit sourire puis tu recolles ton corps au sien, passant tes lèvres et tes mains un peu partout. Tu passes ta main sur son ventre avant de l'entrer doucement à l'intérieure sa culotte, caressant son intimité au passage. Tu remontes tes lèvres aux siennes, l'emportant dans un baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Dim 27 Avr - 15:33

Des fois, je me demande ce que ça ferait si je décide de devenir un peu plus " intime " avec Tara, de parler avec elle et de pouvoir rire avec elle. Je me dis que cela arrivera sûrement un jour et qu'on finira par parler de nous, de ce qu'on fait. Tout serait tellement plus facile si j'arrivais à faire confiance à quelqu'un, si j'arrêtais de me fermer sans arrêt. Mais en attendant, j'ai un peu autre chose en tête. On finit dans sa voiture elle et moi, les vitres et le pare-brise ne tardent pas à être recouvert par de la buée. Elle m'embrasse, me caresse, je fais pareil. Nous nous retrouvons vite sans haut et nous regardons toutes les deux le corps de l'autre. Elle me plaît, je le sais, pas que physiquement mais en grande partie. Elle me fait comprendre qu'elle aussi aime mon corps et cela me plaît. Je sens ses mains dans mes cheveux tandis que je caresse son corps entier, ses fesses, et je la sens sourire. Elle est quand même vraiment mignonne, Tara, en plus d'être sexy. Ses lèvres glissent le long de mon cou et un frisson me parcourt le corps entier suite à son suçon. Je fermes les yeux, inspire profondément, esquisse un sourire. Cela ne me dérange pas qu'elle fasse ça, je me fiche que qui que ce soit le remarque. En général, je laisse aussi quelques marques sur son corps mais pas toujours dans son cou. Elle commence à embrasser mon corps en entier, descendant petit à petit le long de mon ventre. Je me retrouve rapidement sans pantalon, seulement vêtue de mes sous-vêtements. Je ne réponds pas à sa remarque, sentir ses doigts effleurer mon sexe me coupe le souffle. Elle m'embrasse et je passe mes mains autour de sa nuque pour intensifier le baiser. Je penche ensuite légèrement ma tête en arrière et pousse un petit gémissement de plaisir. Mon souffle se fait plus court, mon corps devient brûlant contre le sien. Ne voulant pas être la seule à profiter du moment, je glisse une main jusqu'à son bassin, retire son short comme je le peux et glisse ensuite mon index dans sa culotte. Je la pénètre, fait quelques vas-et-viens dans son intimité, joue avec son clitoris. De ma main libre, je soulève son menton pour m'emparer de sa bouche et mordille sa lèvre inférieure sensuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Mar 29 Avr - 16:35

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Que se serrait-il passé entre vous si vous ne seriez pas aussi basé sur le sexe ? Seriez-vous en couple? Déjà, vous seriez vous entendu ? Ce qui vous a rapprochés la première fois et toutes les autres fois, ce fut votre attirance physique. Tu n'avais pas pu résister au charme de Marzia, qui, il faut le dire, a un corps très avantageux. Vous vous étiez retrouvés au comptoir du bar pour partir ensuite par la porte de derrière. Vous ne pouviez pas retenir vos envies lorsque vous étiez ensemble et ce soir le prouvait encore une fois. Tu l'avais entraîné sur la banquette arrière de la voiture où vous pourriez passer aux choses sérieuses. Marzia te rend totalement folle, même si tu t'es battu contre cela plusieurs fois. Tu as bien essayé de résister deux fois, mais il suffisait qu'elle te touches pour te donner envie d'elle et de son corps. Tu te met au dessus d'elle, déposant des baisers sur cou après avoir enlever son t-shirt. Tu laisses une trace de ton passage, comme toujours. Tu la laisses sur son cou comme ça tout le monde pourra le voir. Tu déposes par la suite des baisers le long de son corps avant de lui enlevé son pantalon. Elle se retrouve en sous-vêtements devant toi. Elle est vraiment trop sexy, personne ne peut le nier cela. Ta main se balade sur son corps avant que tu la passe sous le tissus de sa culotte. Tu l'emportes dans un baiser torride tandis que ta main caresse son intimité. Tu sens sa main glisser sur ton corps. Tu l'aide à retirer ton short avant de sentir son doigt entrer dans ton intimité. Tu la regardes, laissant échapper un petit soupire. Elle fait des vas-et-viens en toi et tu veux qu'elle aussi ressente du plaisir. Tu te met à faire des vas-et-viens avec ton doigt sur son clitoris à ton tour. Tu sens ton corps se courber et chauffer progressivement. Tu sens sa main saisir ton menton et faire relever ta tête. Tu te met à sourire lorsqu'elle mordille ta lèvre. Tu l'embrasse, la pénétrant à l'aide d'un second doigt. Tu lâche ses lèvres et laisse sortir un gémissement sortir de ta bouche. « Hm, Marz' » Tu enfouis ta tête dans son cou. Tu sens du plaisir, un plaisir qu'elle seule sait te faire ressentir. C'est un plaisir spécial, un plaisir que tu ne peux pas expliquer et que tu n'as pas envie d'expliquer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Sam 3 Mai - 9:19

Des fois, ça me hante. Elle me hante. Elle hante mes pensées, me fait perdre pieds, elle sème le chaos dans mon esprit. Cette fille là, je ne peux même pas expliquer pourquoi, est capable de me manipuler comme un pantin et de faire de moi son objet. Je ne sais pas si l'amour se résume à ça, à une trop grande attirance étouffante, envahissante, oppressante mais en même temps tellement enivrante. Un besoin constant de la voir, cette folle envie de voir son visage, d'entendre le son de sa voix. Elle est trop envoûtante, Tara. Trop charismatique, elle me rend dingue. Je ne veux pas être amoureuse, je ne m'attache en général jamais, ce chaos dans ma tête est peut-être le résultat du fait que je ne cesse de repousser des sentiments bel et bien présents. Pendant que je m'occupe d'elle, de lui faire du bien, c'est à son tour de m'en procurer. Je sens ses doigts effleurer ma peau jusqu'à descendre au niveau de mon intimité, sous ma culotte. Je sens un doigt, puis un deuxième, je ne peux m'empêcher de gémir de plaisir de plus en plus. Elle murmure mon nom, ou plutôt ce surnom qu'elle m'a toujours donné et cela suffit pour qu'un frisson vienne parcourir mon dos entier. « Oh oui, continue, » je murmure dans un soupir, mon dos se courbant de plus en plus sous l'effet du plaisir intense qu'elle arrive à me procurer. Je retire mon doigt et laisser aller ma tête en arrière, les paupières closes. Après plusieurs minutes, je me redresse, m'appuie sur mes coudes et m'empare de ses lèvres. Sans cesser de l'embrasser, je fais en sorte de me retrouver à califourchon sur elle. Une fois au-dessus, je viens embrasser le creux de son cou, puis sa poitrine sans que mes lèvres ne décollent de sa peau. Je descends, arrive à niveau de son nombril puis tire sur le tissu de sa culotte, la fait glisser le long de ses jambes. J'embrasse son intimité, descends de plus en plus, lentement, finis à niveau de son entre-jambe que j'effleure du bout de ma langue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Sam 3 Mai - 13:25

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Marzia a toujours eu le don de te rendre folle, qu'importe la situation. A force de coucher ensemble, vous connaissez tout l'une de l'autre, ce que vous n'aimez pas, ce qui vous fait fondre, enfin niveau sexuel. Parce qu'il faut dire qu'au niveau personnel, vous ne vous êtes jamais vraiment trop intéressé l'une à l'autre à part quelques trucs que l'on se raconte lors d'une rencontre. Elle sait que tu as deux sœurs et connaît même Maya. D'ailleurs, Maya a tout de suite vu qu'elle était différente que les autres, qu'elle était plus importante pour toi que tu ne le crois. Elle a sut ce que tu ressentais pour elle même mieux que toi car tu ne sais pas ce que tu ressens pour Marzia. Enfin si, tu le sais, mais tu refoules ce sentiment, tu le laisses bien enfouis en toi. En même temps, tu ne te vois pas arriver un jour devant elle et lui dire qu'elle fait battre ton cœur, à ça non. Tu as bien trop de fierté pour ça et tu n'as pas envie qu'elle s'éloigne de toi parce qu'elle ne veut pas de ça, elle ne veut pas d'amour. Marzia et toi êtes basés sur le sexe et rien que le sexe, malgré ce que tu ressens. Vous ne discutez pas, ou très peu avant de passer aux choses sérieuses. A quoi ressemblerez-vous en couple ? Même pas à un véritable couple, que des femmes qui couchent ensemble, non ce n'est pas imaginable. Mais, dans tout les cas, tu ne peux pas nier avoir eu un petit espoir de l'avoir rien que pour toi, que vous viviez quelque chose d'officiel. Mais, tout de suite ce n'est pas ce qui t'intéresses. Vous êtes dans la voiture, chacune la main dans la culotte de l'autre. Elle te fais du bien, te fais gémir et tu veux qu'elle ressente le même plaisir que toi. Elle te dis de continuer, ce qui te fais sourire. Tu continues tes mouvements, embrassant son cou. Tu sens son dos se courber. Tu mordilles ta lèvre. Tu adores l'entendre gémir à ton oreille. Elle retire sa main te laissant lui faire du bien. Après quelques minutes, tu finis par retirer tes doigts de son intimité. Tu relèves la tête et vous partagez un baiser. Tu te retrouves assez rapidement sur le dos, Marzia sur toi. Tu aimerais rester comme ça pendant des heures encore, tes lèvres sur les siennes, vos langues jouant ensemble. Elle finit par lâcher tes lèvres pour descendre les siennes sur ton cou, ta poitrine. Tu sens des frissons parcourir ton corps, le simple contact de ses lèvres sur ton corps te rend folle. Elle descend ses lèvres progressivement jusqu'à atteindre ton nombril, là, elle retire le tissu qui la sépare de ton intimité. Tu te redresses légèrement, te tenant sur tes coudes. Tu la regardes faire, mordillant ta lèvre d'envie. Tu laisses échapper un long soupir lorsque ses lèvres entrent en contact de ton intimité. Tu écartes doucement tes jambes, lui laissant total accès à ton intimité. Sa langue te fais totalement devenir folle, tu fermes tes yeux, laissant échapper un gémissement. Tu laisses ta tête basculer en arrière, profitant que de ce contact. Ton corps est chaud, ton cœur s'emballe, tellement que tu as l'impression qu'il va exploser. Elle remonte à toi et tu l'embrasses sauvagement. Tu passes tes doigts dans ses cheveux, essayant de reprendre une respiration normale.« Tu me rends folle. » dis-tu en encrant ton regard dans le sien. Tes mains glissent le long de son dos jusqu'à ses fesses que tu caresses. Tu lui adresses un sourire. Il n'y a vraiment qu'elle qui te fais un tel effet. Elle te rend totalement folle et que tu sois là avec elle le prouve. Tu ne couches pas plusieurs fois avec la même personne d'habitude, mais avec elle s'est différent, avec elle c'est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Sam 3 Mai - 14:27

Compliquée, notre histoire est bien trop compliquée pour être comprise. Je ne sais pas ce qui me retiens. Ma fierté, ou peut-être de la peur, la peur d'un sentiment que je ne connais pas et que je ne connais pas. En attendant, sur le coup, je ne réfléchis pas trop. Je la sens frémir sous le contact de mes lèvres contre ma peau et lorsque je joue avec ma langue dans son intimité, elle gémis. J'aime ça, j'aime voir à quel point je suis capable de lui procurer du plaisir. Face à ses cris de plaisir, je sens mon coeur battre à vive allure dans ma poitrine. Je finis par me relever et elle plante son regard dans le mien en me soufflant que je la rends folle. J'esquisse un sourire, caresse sa joue, puis son cou . Sa main glisse le long de mon dos jusqu'à mes fesses et à nouveau, un frisson me parcourt le corps entier. Je la regarde toujours, reprenant peu à peu mon souffle, je me perds dans ses grands yeux noisettes dans lesquels brillent une lueur vive qui m'est à présent familière. « Et tu me rends complètement dingue, » je réponds avant de lever les yeux vers la vitre. Je souris, amusée de voir toute la buée que nous avions formé sur chacun des carreaux de sa voiture, dont le pare-brise. Je me penche vers la plus proche et du bout de l'index, je m'amuse à dessiner un coeur dans la buée avant d'à nouveau porter toute mon attention sur Tara. Je caresse ses cheveux, enroule une de ses mèches aux pointes blondes autour de mon doigt, effleure ensuite son bras. « Je vais finir par m'attacher à toi à force, » je dis en regardant son corps dénudé avant d'à nouveau croiser son regard. « Si ce n'est pas déjà fait. » C'est, en quelques sortes, ma façon de lui dire que je tiens à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Sam 3 Mai - 15:02

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Ce qui se passe entre Toi et Marzia est si compliqué que personne n'essayerait de comprendre, même vous. Tout ce que tu sais c'est qu'elle te rend folle et que jamais aucune femme ne t'as fais cette effet-là. Il faut dire que tu es devenue bisexuelle lorsque tu as quitté l'Espagne, sûrement trop déçu par les hommes. Tu es surtout très attiré par les corps féminins, même un peu plus que par ceux des hommes. Tu les trouves un peu moins communs. Tu es donc plus lesbienne que bisexuelle,  ça doit être de famille. Tu aimes les femmes, Maya aime les femmes. Mais, tu n'imagines vraiment pas Eva avec une femme. Non, c'est clair qu'elle est hétérosexuelle elle et elle pétera sûrement un câble lorsqu'elle saura que tu aimes les femmes mais, sincèrement, qu'est-ce qui ne l'énerve pas celle-là ? Elle ne fait que te crier dessus et toutes vos discussions sont très agressives. Mais, si tu viens à te mettre avec Marzia, ce qui serait vraiment surprenant, ce ne sera pas elle qui t'empêchera de l'emmener chez toi, ça c'est sûr. Elle a toujours essayé de contrôler ta vie mais malheureusement pour elle, personne ne te contrôle. Elle est toujours sur toi mais cette fois-ci, vous avez terminé. Tu caresses ses fesses. Tu viens de lui dire que tu es folle d'elle. Ce n'est pas un truc banal que tu dis tout le temps à tout le monde, au contraire. Les autres personnes avec qui tu couches, tu les renvois bien chier juste après. Mais, pas question pour toi de rejeter Marzia. Elle te dis que tu la rends complètement dingue. Tu n'es donc pas la seule accros, c'est déjà ça. Tu encres ton regard dans le sien avant de la voir se concentrer sur la vitre qui se trouve derrière vous. Tu ramènes tes mains à son coup et te redresses un peu pour voir ce qu'elle fait. Tu regardes ce qu'elle dessine avant de reposer ton regard brillant sur elle. Tu ne veux pas qu'elle s'en aille loin de toi et cette sensation te fais vraiment bizarre. Son regard revient sur toi, tu te mets à sourire. Tu sens sa main caresser tes cheveux, une de tes mèches s'enrouler autour de son doigts. C'est rare que vous soyez aussi 'tendre' entre vous alors, tu ne peux que en profiter. Elle te dis qu'elle va finir par s'attacher à toi à force. Tu ne la quittes pas des yeux, pinçant tes lèvres doucement. Elle rajoute une phrase, ton cœur s'emballe directement lorsqu'elle parvient à tes oreilles. Est-elle en train de t'avouer qu'elle est attaché à toi ?  Ce n'est pas du tout son genre de dire ce genre de choses, enfin pas le genre qu'elle t'a montré. Ce n'est pas pour te déplaire. Tu passes tes doigts le long de son cou, regardant ce que tu fais, plutôt évitant un peu son regard. « Peut être bien que c'est déjà fait de mon côté. » Tu relèves les yeux vers elle. Tu ne lui dis pas directement, mais tu es attaché à elle, tu ne peux plus le cacher. Si ça l'effraie, ce sera dommage mais tu n'auras pas d'autres choix que accepter. Et si au contraire cela lui fait plaisir, c'est tant mieux. « C'est même sûr. » Tu baisses les yeux à nouveau, continuant de jouer avec tes doigts sur son cou. Tu n'es pas habitué à tout ça, tu as même d'habitude un peu de mal à dire ce que tu ressens. Tu préfères éviter un peu son regard, sûrement pour être sûr de ne pas voir de la peur ou de la peine dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Dim 4 Mai - 9:29

Contrairement à la plupart des personnes qui vivent sans vouloir tomber amoureux, je n'ai jamais eu le coeur brisé. Je ne leur laissais pas le temps, c'était moi qui me lassais d'eux. J'ai vu le jour dans un hôpital psychiatrique, j'ai vécu seule, dans mon coin, jusqu'à mes douze ans et j'ai terminé ma vie dans une famille adoptive trop parfaite, trop clichée. J'ai toujours été le phénomène, la fille qui ne ressent rien, pas même de la peine ou de la souffrance. J'ai toujours vécu ainsi, sans réfléchir, sans penser aux conséquences, c'est ma façon de faire face à la réalité. J'ai une carapace, jamais personne n'a réussi à la briser, mais aujourd'hui j'ai l'impression que face à Tara, elle s'est fêlée. Je n'ai pas l'habitude de me montrer affectueuse car généralement, lorsque je fais l'amour avec quelqu'un, je le dégage et fais en sorte de ne plus le voir. Aucune attache, jamais. Et pourtant, je ne peux m'empêcher de jouer avec les cheveux de Tara, de la caresser. Je découvre, c'est nouveau pour moi et étrangement, ça me fait du bien. Un bien différent, et pourtant tout aussi agréable que lorsque nous passons à l'acte. Je remarque ses lèvres se pincer et ne comprends pas ce que cela signifie. Une déception, un geste qui veut dire que je n'aurais pas du dire ça ? J'ai peur qu'elle ne me dise de sortir alors que c'est la dernière chose dont j'ai envie. Intérieurement, je soupire, mais relève les yeux vers son visage lorsqu'elle insinue qu'elle s'est peut-être déjà attachée à moi. Elle ne me regarde pas, ses doigts effleurent mon cou. J'esquisse un nouveau sourire ressens une sorte de pincement au coeur. C'est étrange comme sensation mais je n'y pense pas longtemps, je continue de la regarder. Doucement, je me penche vers elle et dépose un baiser plus doux que d'habitude, plus tendre. Je caresse sa joue à l'aide de mon pouce puis recule légèrement la tête. Je plonge à nouveau mon regard dans le sien. « Explique-moi comment tu fais pour envahir mes esprits jour comme nuit. » Je me relève, m'assieds sur la banquette arrière en tailleur et place machinalement mes cheveux d'un seul coté, sur mon épaule. Je prends sa main et joue avec, évitant à mon tour de la regarder dans les yeux. Je la caresse, l'effleure, entre-lace ses doigts aux miens. « Avant que tu n'arrives au bar tu me manquais. Vraiment. » Je ne la regarde toujours pas. Je sens mes joues virer au rouge et baisse la tête pour qu'elle ne le voit pas. Suis-je vraiment en train de rougir ? Je me mords la lèvre et retire lentement ma main. C'est nouveau, étrange, ça me fait peur. Je cherche mon haut et une fois trouvé, l'enfile rapidement. J'ai besoin de réfléchir, j'ai l'impression de totalement perdre pieds cette fois et de ne plus rien contrôler, ce qui ne me correspond en général pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Dim 4 Mai - 14:59

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Tu es un peu gêné dans cette situation. En même temps, tu n'es pas habitué à dire ce que tu ressens. Tu as toujours gardé, caché ce que tu ressentais, que ce soit avec ta famille ou avec les personnes dont tu es amoureuse. Tu es plus habitué à montrer ce que tu ressens par des gestes. Mais avec Marzia c'est différent, tu tiens à elle et tu ne veux pas risquer qu'elle tombe amoureuse de quelqu'un d'autre. Mais, peut être est-ce déjà fait. Elle t'avoue pourtant qu'il est possible qu'elle soit attaché à toi. De ton côté, tu lui avoues que c'est déjà fait. Tu te sens bien avec elle. Tu aimerais être avec elle chaque jours, mais tu ne peux pas lui dire cela. Tu viens tout juste de te rendre compte qu'elle est bien plus importante pour toi que tu le croyais. Tu fixes tes doigts qui se promènent sur son cou alors que tu lui dis que tu es attaché à elle. Tu sens ses lèvres se poser sur les tiennes, elle t'offre un baiser doux et tendre. Tu ne peux que profiter de celui-ci. Tu met ton bras autour de son corps. Elle te demandes de lui expliquer comment tu fais pour envahir son esprit jour comme nuit. Tu sens tes joues chauffer. Alors elle pense à toi ? Tu pensais être la seule à penser à elle. « Si tu me dis comment tu as fais pour me rendre accros à toi.  » Au fait, tu ne sais pas comment tu fais pour être dans son esprit mais tu dois avouer que cette idée ne te déplais pas du tout. Tu la regarde se relever et s'éloigner un peu de toi pour s'asseoir en tailleur. D'un geste simple, elle met ses cheveux sur un seul côté. Tu ne la quittes pas des yeux. Tu la laisses prendre ta main et jouer avec. Elle la caresse, l’effleure et entrelace vos doigts. Ce simple contact te fais du bien. Désormais, elle t'avoue qu'avant que tu n'arrives au bar, tu lui manquais, vraiment. Tu continues de la fixer. Tu vois ses joues virer au rouge juste avant qu'elle baisse la tête. Tu t'apprêtes à lui répondre lorsque tu sens sa main lâcher la tienne. Tu la vois chercher son haut et l'enfiler rapidement. Veut-elle partir ? Tu n'as pas envie qu'elle parte. Tu ne veux pas qu'elle te laisse seule, là. C'est un sentiment nouveau, un sentiment que tu n'apprécies pas vraiment, parce qu'il t'effraie un peu. Tu restes tout de même figé. « Ne part pas.. S'il te plaît.. » Es-tu vraiment en train de lui demander de rester avec toi ? Tu es presque en train de la supplier et tu te trouves un peu ridicule pour le coup. Tu passes ta main sous sons menton et lève sa tête vers toi pour qu'elle te regarde. « Tu me manquais aussi.. Énormément.. » Tu encres ton regard dans le sien. Tu attrapes sa main et la tire contre toi pour l'embrasser. Un baiser passionné, un baiser différent de ceux que vous pouvez partager lorsque vous  couchez ensemble. Tu passes ta main sur sa nuque, l'empêchant de s'éloigner de toi. Il est peut être mieux qu'elle s'en aille pour que vous puissiez réfléchir chacune de votre côté, ce serait même la meilleure solution. Mais ton cœur ne veut pas que tu la laisse partir. Si elle décide quand même de partir, tu ne pourras que la comprendre et tu la laisseras faire. Vous vous reverrez de toute façon, tu ne comptes pas la laisser sortir de ta vie désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Dim 4 Mai - 20:06

Je n'ai jamais eu peur de tomber amoureuse car je savais que tout simplement, ça n'arriverait pas. Je vivais avec cet idéal depuis que j'étais gosse, depuis que j'avais été arrachée de l'unique parent qu'il me restait. Et pourtant me voilà, tiraillée entre l'envie d'être auprès de cette fille qui arrive à me faire complètement tourner la tête et celle de m'en aller afin de réfléchir à tout ce bordel. Je ne peux le nier plutôt, elle m'attire, et pas que physiquement pour une fois. Elle m'attire vraiment, au point de ne plus avoir envie que d'elle et elle seule. Je ne voulais pas voir la vérité en face car je me suis toujours dis que jamais cela ne serait réciproque, mais face à sa réaction, je commence à ne plus savoir quoi penser. Sa réponse me réchauffe le coeur qui, d'ailleurs, recommence à battre de plus en plus vite. Je ne réponds pas, hausse simplement les épaules. Et c'est là que je me rends compte du changement, trop rapide à mon goût, trop effrayant. Je me dis que je dois m'en aller, j'ai besoin de réfléchir, de comprendre ce qu'il m'arrive, de remettre les choses en place. Je n'ai pas envie de devenir jalouse, possessive, mais pas non plus de me balader main dans la main aux cotés de quelqu'un. Alors que je cherche mon pantalon, Tara me demande de rester. Je stoppe mes gestes et tourne lentement la tête vers elle. Je croise son regard qui s'est soudainement assombri. Elle me dit que je lui manquais à elle aussi et cela m'étonne. Ca me fait du bien de l'entendre, beaucoup de bien. J'en oublie mes peurs pendant un instant. Je n'ai pas le temps de répondre, elle m'attire vers elle afin de m'embrasser passionnément. J'y réponds instantanément et pose mes mains de chaque coté de son corps pendant que sa main vient se glisser derrière ma nuque. Je me sépare ensuite doucement de ses lèvres, le souffle court, mon visage toujours fort proche du sien. « Ce n'est plus un jeu Tara, » je souffle avant de lever les yeux vers elle. C'est étrange de ne rien contrôler, étrange également de ressentir des choses dont je ne connaissais rien comme les palpitations de mon coeur, le nouement qui vient de se créer dans mon ventre ou encore l'impression qu'elle et moi sommes seules au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Dim 4 Mai - 21:29

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Pour le coup, tu es vraiment perdu. Ta conscience te dit de la laisser partir sans rien dire mais ton cœur te supplie de la retenir. Pour une fois dans ta vie, tu écoutes mon cœur. Tu lui demandes, presque la supplie, de rester. Et il faut que tu lui dises quelque chose pour la convaincre de rester. Tu dois mettre un peu ta fierté de côté. Tu lui avoues qu'elle t'a manqué également. Tu n'aurais jamais crus lui dire cela un jour. Tu n'aurais même jamais crus que vous auriez une discussion de la sorte un jour, encore moins dans une voiture après vous avoir offert vos corps. Tu la tires contre toi pour l'embrasser. Ta main vient caresser sa nuque. Tu sens son cœur s'emballer. Cela fait bien longtemps qui ne s'est pas emballé de la sorte. Cela fait bien longtemps que quelqu'un ne te rend pas aussi dingue. Elle recule sa tête. Tu aurais aimé que ce baiser éternise. Elle garde quand même une distance minime entre vous. Elle te dit que ce n'est plus un jeu. Tu encres ton regard dans le sien. Elle est sérieuse, tu ne l'a jamais vu aussi sérieuse. Alors ce n'est vraiment plus un jeu ? Vous ressentez la même chose l'une pour l'autre ? Alors c'est ça l'amour ? C'est avoir peur de ses sentiments au point de les cacher et les renier jusqu'à les prendre en pleine gueule sans même s'y attendre ? Tu as connu l'amour avec Adrian, enfin, si on peut appeler ça comme ça. Ce n'était pas vraiment de l'amour même si tu l'aimais. C'était un amour à sens unique, qui te bouffais, qui t'as gâché la vie pendant plusieurs mois et même après votre séparation. Avec Marzia c'est différent. Elle ne t'a pas dit qu'elle t'aimait et ne te le dira peut être jamais, mais son comportement te pousses à croire que ton cœur n'est pas le seul à battre à la chamade. « Je ne joue pas. » Tu murmures, ne la quittant pas des yeux. C'est quelque chose de nouveaux pour toutes les deux, vous ne connaissez pas tout cela, vous n'y êtes pas habitués. Vous ne vous contentez pas de vous dire que vous êtes amoureuses l'une de l'autre, non ce n'est pas votre genre. Vous avouez que vous êtes attachées l'une à l'autre est déjà un exploit. « Plus depuis que je sens ça. » Tu attrapes sa main et la pose sur ton sein, du côté de ton cœur. Tu la laisses sentir ton cœur qui bat rapidement. Tu guettes sa réaction avec une petite appréhension tout de même. Et si cela l'effraie ? Et si elle décide que tout cela est trop dur, trop compliqué pour elle ? Tu te retrouveras assise ici, comme une conne, seule. Tu auras perdu toutes les valeurs sûres qui te faisais te sentir sure de toi. Tu as toujours déclaré plaire à tout le monde, être irrésistible, mais au fond, tu as des doutes, surtout lorsqu'il est question de Marzia. Tu t'es déjà surprise à l'imaginer avec une autre, à prendre plus de plaisir qu'avec toi. Tu as déjà imaginé qu'elle ne s'intéresse plus à toi, qu'elle se lasse et au fond, cela t'avais fais du mal même si tu ne voulais pas l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Mar 6 Mai - 18:43

Je deviens dingue, je ne contrôle plus rien, j'ai l'impression d'être un esprit qui assiste à la scène sans rien pouvoir faire. Au fond de moi, je ressens bel et bien le besoin d'être près d'elle. C'est peut-être pour ça qu'on est souvent fourrées ensemble, parce que l'on se manque mutuellement. Dans ma poitrine mon coeur bat tellement fort que j'ai peur qu'il ne finisse par exploser. Je suis perdue, je ne sais plus quoi penser, je regarde Tara et je me rends compte qu'en y repensant, j'ai toujours voulu qu'elle soit à moi. Je refusais l'idée qu'elle ne fréquente quelqu'un d'autre, qu'elle tombe amoureuse, qu'elle... m'abandonne. Ca m'a toujours remué mais j'ai toujours refoulé, je n'y pensais pas. Elle prononce alors des mots qui me retournent l'estomac, me nouent la gorge, je me mets à sourire et ce sourire s'agrandit lorsqu'elle prend ma main et qu'elle la pose à niveau de son coeur. Je retiens ma respiration sans trop savoir pourquoi. Je me concentre, écoute les battements rapides. J'essaie d'articuler quelques choses mais aucun son ne sort de ma bouche. Mon regard ne quitte pas le sien et lentement, je refais tomber mon bras le long de mon corps. En passant, j'attrape sa main et l'attire doucement contre moi avant de me coucher sur la banquette. Je m'apprête à faire quelque chose que je n'ai jamais fait auparavant, me montrer affectueuse. J'entoure Tara de mon bras et regarde le plafond de la voiture. Elle a la tête posée sur ma poitrine, c'est maintenant elle qui ne va pas tarder à entendre à quel point mon coeur fait la fête en ce moment. « J'ai l'impression d'être dans une de ces séries à l'eau de rose où le badboy fini par tomber amoureux de la fille et à devenir un gentil garçon. » Je ris légèrement, le regard toujours fixé en l'air. Je ne sais toujours pas si je suis tombée amoureuse mais en tout cas, je me rends bien compte qu'entre elle et moi ce n'est plus qu'un jeu de séduction, c'est allé plus bien, bien plus loin. Peut-être trop loin même, mais quelle importance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Mar 6 Mai - 19:25

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
C'est vraiment bizarre, ce que tu ressens, cette situation.. Tu ne pensais pas sentir ton cœur battre à nouveau comme cela. Tu t'étais promis de ne pas retomber amoureuse, de ne plus t'attacher. Tu ne sais pas si tu es amoureuse, mais ce qui est sûr c'est que Marzia est plus importantes que les autres. Tu es jalouse lorsque tu sais, ou tu imagines qu'elle est avec quelqu'un d'autre que toi. Tu veux sans cesse la voir, l'avoir près de toi. Tu ne sais pas si c'est de l'amour, mais ça en a tout l'air. Tu veux lui prouver que tu ne t'amuses pas, que tu ne joues pas avec elle. Alors, tu prend sa main et la met sur ton cœur. Tu veux qu'elle le sente battre à toute vitesse, tu veux qu'elle comprenne que ce que tu ressens est fort et t'envahis totalement, sans même que tu puisses le contrôler. Tu  la regardes, attend une réaction. Elle se contente de te fixer avant de laisser tomber son bras le long de son corps. Tu sens sa main saisir la tienne. Tu continues de la regarder en silence. Tu la laisse te tirer contre toi et te couches sur elle. La tête sur sa poitrine, tu ferme les yeux. Tu sens son cœur battre, ce qui te fais du bien. Cela t'apaises. Tu te sens tellement bien. Tu l'écoutes te dire qu'elle a l'impression d'être un badboy de séries à l'eau de roses, qui tombe amoureux de la fille et qui devient un gentil garçon. Cette réflexion te fais rire. Tu relèves la tête vers elle. « Il te manque encore quelques tatouages pour faire vraiment badboy. » Tu approches tes lèvres de son menton et y dépose un petit baiser avant de te recoucher sur sa poitrine. Tu  lèves un peu son t-shirt et dessine sur son ventre à l'aide de tes doigts. « Mais j'aime bien l'idée que tu deviennes un gentil garçon. » Plutôt une gentille fille. Elle n'a plus l'air de vouloir partir et cela te rassures.  Tu aimes qu'elle soit comme ça avec toi, qu'elle puisse te caresser sans vouloir autre chose après. Mais, tu ne peux pas rester simplement comme ça. Tu profites encore un peu de ce contact avant de te redresser et de fouiller dans la poche de ta veste laissé sur le siège avant de ta voiture. Tu en sors un joint et l'allumes avant d'ouvrir le cendrier de la voiture. Tu l'enjambes et t'assois sur elle. Tu tires sur le joint, ne la quittant pas des yeux avant de tourner légèrement la tête, laissant sortir la fumée. « Et si on allait danser en boîte ? » Tu as envie de t'amuser, mais avec elle et pas un homme ou une femme que tu trouveras là-bas. Tu tires à nouveau et te penches vers elle. Tu attrapes son menton, laissant passer la fumée dans sa bouche avant de l'embrasser. Ce n'est pas parce que vous vous êtes avoués vos sentiments que tu veux arrêter de t'amuser. Tu restes toi, tu restes Tara, celle qui aime jouer et s'amuser. Tu veux aller danser pendant des heures, mais tout en t'assurant qu'elle reste près de toi, qu'elle reste à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Jeu 8 Mai - 18:42

Elle est là, contre moi, couchée sur ma poitrine et je trouve cette sensation étrange. Je n'ai jamais laissé quelqu'un avec qui je viens de faire l'amour m'enlacer, je n'ai jamais été quelqu'un de très affectueux, ni tactile, et je n'aime généralement pas montrer mes sentiments. C'est bizarre, je me sens différente mais en même temps j'ai l'impression que rien n'a changé pour autant entre nous, que nous allons rester Tara et Marzia, les filles qui couchent ensemble et qui continuent d'aller voir ailleurs. Je n'ai pas envie qu'elle soit avec quelqu'un d'autre, ça me rend malade. Sa remarque sur le fait que je manquais de tatouages me fait sourire. « Je pourrais commencer, ça pourrait être sexy. » Elle caresse mon ventre, je trouve ça agréable. Lorsqu'elle me dit qu'elle me voit bien devenir un gentil garçon, je reste perplexe. Que veut-elle dire par là ? Je n'y prête pas plus longtemps attention car elle se lève et s'allume un joint. Je me redresse sur mes coudes et la regarde tirer dessus. Elle me demande pour aller danser et je trouve l'idée plutôt bonne. En effet, nous sommes toujours les mêmes. Je n'ai pas le temps de répondre qu'elle attrape mon menton et souffle la fumée dans ma bouche avant de m'embrasser. Je la laisse faire, réponds à son baiser, puis m'écarte légèrement d'elle avant de m'emparer de son joint et de tirer dessus à mon tour. « Pourquoi pas, » je réponds en lui rendant son bédot pour pouvoir me rhabiller. Une fois fait, je sors de la voiture et passe rapidement une main dans mes cheveux, attendant que Tara soit prête. Lorsqu'à son tour elle est hors du véhicule, je prends sa main et marche jusqu'à la porte où nous sommes sorties tout-à-l'heure. Je l'emmène jusqu'à la piste et me tourne pour lui faire face. Je sais qu'elle est danseuse et que dans ce domaine elle est largement plus douée que moi, mais je me débouille plutôt pas mal lorsqu'il s'agit de se déhancher en boîte. Je laisse la musique m'emporter, je bouge mes fesses à coté d'elle, par moment croise son regard. J'esquisse un sourire amusé et recule de quelques pas, m'enfonçant dans la foule. Moi aussi je suis toujours la même, moi aussi j'aime toujours autant m'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   Jeu 8 Mai - 23:34

Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser
Marzara : Tara & Marzia
Tout a changé en quelques minutes dans cette voiture. L'ambiance chaude et sexuelle est devenu plus calme, plus amoureuse. Vous vous êtes confiées l'une à l'autre et c'est bien la première fois que vous le faites. C'est spécial, c'est différent. Vous n'êtes toutes les deux pas habituées à ce genre de situation. Ta tête contre ses seins, son cœur qui bat contre ton visage. Tu aimes cette sensation, tu aimes imaginer qu'elle pourrait arrêter d'aller voir d'autres personnes pour toi, mais tu n'espères pas trop non plus. Tu ne sais même pas si tu serais capable d'arrêter pour elle. Tu l'aimes, ça tu t'en es bien rendu compte, mais la fidélité, tu ne connais pas. Et puis, vous n'êtes pas un couple pour l'instant. Pour l'instant vous n'êtes que deux femmes qui couchent ensemble et qui s'aiment, même si vous ne vous l'êtes pas officiellement dit. Tu te relèves pour t'allumer un joint avant de la chevaucher et te mettre sur elle. Tu tires sur le joint, une fois et lors de la seconde fois, tu te penches vers elle et l'embrasse. Elle prend ton joint, tu la laisse faire, ne la quittant pas des yeux. Tu lui propose d'aller danser. Tu as envie de t'amuser et comme tu t'en doutais déjà, elle accepte ta proposition. Elle reste la Marzia que tu connais et tu aime cette idée. Tu te redresse et t'habille, tirant encore plusieurs fois sur le joint avant de sortir de la voiture et de laisser tomber le mégot. Tu passes tes mains dans tes cheveux, te coiffant un peu avant de prendre sa main et de la suivre jusqu'à la boîte où vous étiez. Vous entrez par la porte de derrière et vous vous dirigez directement sur la piste. Vous traversez un peu la foule. Tu ne lâche pas sa main jusqu'au moment où elle se retourne vers toi. Tu te met directement à danser. Tu adores la danse, que ce soit en boîte ou ailleurs et Marzia le sait bien. Vous dansez, échangeant quelques fois des regards. Tu la vois s'éloigner de toi, s'enfonçant dans la foule. Tu la laisse faire mais ne la quitte pas des yeux. Tu la laisses danser loin de toi, tant que personne ne s'approche d'elle. Tu tournes ta tête de chaque côtés, croisant quelques regards d'hommes ou de femmes. Tu ne leur fais pas comprendre que tu es intéressé parce que clairement, tu ne l'es pas. Tu reposes ton regard vers Marzia et voit une femme lui parler. Tu n'aimes pas ça, mais tu ne dois pas laisser ta jalousie t'envahir. Tu continues de danser, les observant. Mais, tu ne tiens pas longtemps. Tu t'approches d'elles et te met entre les deux, comme lorsqu'elle parlait avec l'homme au début de la soirée. Tu jettes un regard à la jeune femme avant de passer tes mains autour de la taille de Marzia et de l'attirer contre toi. Tu l'emporte dans un baiser passionné et fougueux, faisant bien comprendre à l'autre qu'elle est à toi. « Tu es à moi. » Tu retires tes bras, lui  adressant un petit sourire avant de repartir comme si de rien était. Tu retournes danser. Tu t'es assuré qu'elle comprenne bien qu'elle est à toi, alors maintenant tu peux la laisser faire ce qu'elle veut. Tu ne vas pas l'engueuler non plus. Tu sais bien qu'elle plaît aux femmes comme aux hommes. Marzia est une magnifique jeune femme et si elle te plaît à toi, elle plaît également aux autres. Tu danses, croisant le regard de la jeune femme, lui faisant des petits sourires. Elle reviendra vers toi de toute façon, elle a intérêt oui. Sinon, tu iras la récupérer toi même, tu lui ferra bien comprendre que tu es meilleure que n'importe qu'elle homme ou femme se trouvant dans cette salle.
Revenir en haut Aller en bas
« Contenu sponsorisé »

MessageSujet: Re: [HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[HOT] Une nuit c'est court, mais si tu as de la chance, elle peut s'éterniser. | Marzara.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Solitude sous la Lune (PV Miriane Lonira) [ ABANDON ]
» Mer calme et pensées troubles
» Genesis +Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s’arracher la peau.
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.
» ◁ nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BURIED SECRETS :: LAST KISS GOODBYE :: les archives :: rps terminés/abandonnés-