AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
le forum est enfin ouvert, rejoignez nous ! on vous attend avec impatience.
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures.
mais aussi de laisser une trace sur bazzart pour qu'on soit toujours au top.

Partagez | 
 

 (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
STAFF + LECHES NOUS LES PIEDS
avatar
pseudo : FallenAngel.
célébrité : Cody Saingnue.
messages : 391
je suis ici depuis : 08/04/2014

MessageSujet: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Ven 9 Mai - 15:39



Talhia&JeffreyTu es devenue une petite rebelle dis-moi.

Tu te réveil, il est 22h. Tu t'es encore couché à  16 heures et tu as donc peu dormi. Tu te lèves et t'étires. Tu souffles, sentant ton corps qui te fais légèrement mal. C'est ça de se battre presque tous les jours. En même temps, si tu aurais pas autant bu hier soir, ce ne serait sûrement pas arrivé. Et c'est comme ça que tu comptes récupérer Talhia ? Non, tu ne dois pas penser à elle, pas dès le matin, dès ton réveil. Tu sors de ta chambre, en caleçon. Tu traverses la maison avant de te retrouver dans la cuisine. Tu fouilles dans les placards, il n'y a rien. Tu ne passes pas beaucoup de temps chez toi alors, tu ne fais pas les courses. Tu soupires à nouveau et ouvres ton frigo. Tu y trouves une bière. Bon, il faut combattre le mal par le mal comme on dit. Tu prends la bouteille et l'ouvres avant de boire deux gorgées de ta boisson. Tu passes ta main dans tes cheveux et t'assois sur le canapé du salon. Tu bois, regardant la télévision, enfin regarder est un bien grand mot. Tes yeux regardent la télévision mais ton esprit est totalement ailleurs. Talhia ne t'as toujours pas appelé, cela fait quelques jours maintenant que vous vous êtes retrouvés. Tu sais qu'elle a besoin de temps, tu dois être patient. Mais, elle te manque, elle te manque vraiment pour le coup. Tu aimerais pouvoir l'appeler toi, lui dire que tu veux la voir. Mais, c'est toi qui lui a laissé ton numéro, c'est à elle de t'appeler. Tu bois lorsque tu entends ton téléphone sonner. Tu regardes un peu partout dans la maison, le cherchant. Tu le retrouves au fond de ton lit. Tu arrives à répondre à la dernière minute. C'est Talhia. « Hey, tu vas bien ? » Elle ne répond pas forcément à ta question, elle t'explique directement la situation. Elle est au commissariat et elle a besoin de quelqu'un qui paye sa caution et qui la fasse sortir. Tu es un peu inquiet quand même. Qu'est-ce qu'elle fait au commissariat ? Comment est-elle arrivé là-bas ? Elle raccroche assez rapidement, tu as juste le temps de lui dire que tu t'en occupes. Tu ouvres ton placard et enfiles une tenue rapidement. Tu fouilles par la suite dans une de tes armoires et y trouve des liasses de billet. La drogue ça rapporte, surtout dans une ville comme celle-ci. Tu en prends quelques uns et les met dans ton portefeuille. Tu enfiles ta veste et tu te coiffes un peu avant de traverser la maison. Tu prends les clefs de ta voiture et sors de la maison. Tu entres directement ta voiture et roules en direction du commissariat. Tu n'aimes pas ce genre d'endroit. En même temps, avec ton casier, tu essayes d'éviter le plus possible ce genre d'endroit. Mais, ce n'est pas pour toi là, c'est pour Talhia, alors tu vas te débrouiller. Tu vas essayer d'expliquer pourquoi tu te promènes avec autant d'argent liquide sur toi. Tu arrives assez vite sur le parking. Tu t'y gares et sors de la voiture. Tu entres directement et te retrouves face à un flic à l'accueil. « Je suis là pour Talhia Acciari. » Il te regarde, un regard que tu aimes pas du tout. C'est écrit sur ta tête que tu as fais de la prison ou quoi? « Vous êtes celui qui va payer sa caution, c'est bien ça ? » Tu te contentes de hocher la tête. « Votre nom s'il vous plaît. » Tu hésites. Il va sûrement te demander comment tu as fais pour rassembler la somme qu'il faut pour la libérer sans travailler. « Jeffrey Millers. » Il tape sur le clavier de son ordinateur et regarde sûrement ta fiche. Tu le regarde, attendant. « C'est écrit que vous ne travaillez pas. » Tu dois te débrouiller. « Ouais, j'ai un oncle riche qui remplit mon compte en banque tout les mois, c'est pratique. » Il te fixe, il ne sait pas trop s'il doit te croire. « Très bien, la caution est de 300 $. » Tu sors ton portefeuille et lui donne la somme demandé. « Veuillez patienter. » Il part chercher Talhia. Tu poses ton regard sur les quelques personnes qui attendent assises sur des chaises. Tu t'éloignes un peu de l'accueil et te colles au mur. Tu patientes, les bras croisés. Tu la vois arrivé. Tu te met à sourire, amusé. La situation t'amuse, parce que ce n'est pas le genre de Talhia de se retrouver dans ce genre d'endroit, ce n'est pas son genre de faire des conneries, elle est différente de toi. Elle te rejoint. « Alors, on joue aux rebelles mademoiselle ?  » Tu lui adresses un sourire et lève les yeux vers le flic qui vous regarde. « Bon sortons d'ici avant que je devienne fou. » Tu sors du bâtiment, suivi de celle qui fait battre ton cœur. Malgré que la voir dans ce genre de situation te fais rire, cela te rappel un peu ton arrestation à Sligo. « Alors, comment tu t'es retrouvé ici? » C'est la question qui te brulais les lèvres.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Ven 9 Mai - 18:04

Jeffrey ∞ Talhia
Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.
LLa nuit avait été longue. Trop longue. C’était impensable que tu en sois rendu-là. Tu voulais du changement dans ta vie, mais pas à ce point. Quoi que… Non, c’est sûr que la prison ce n’était pas fait pour toi. Tu ne faisais jamais rien qui allait contre la loi. Et ça avait été le cas hier aussi. Tu avais seulement été au mauvais endroit, au mauvais moment, avec les mauvaises personnes. Les filles restaient quand même tes amies. Même qu’après ce petit séjour en cellule, vous vous étiez rapprochées, mais si tu n’avais pas croisé Maya, la veille, rien de tout cela ne se serait produit. Parce qu’à la base, tu étais sortie seulement pour te changer les idées. Tu t’ennuyais et tu avais eu besoin de bouger un peu. Ce que tu avais fait. Tu avais alors rencontré la jeune Hispanique ivre. Tu ne pouvais pas la laisser dans cet état-là, seule. Tu ne te le serais jamais pardonné s’il lui était arrivé quelque chose. C’est à partir de ce moment que tout dégénéra. La rencontre de Pimprenelle, le policier qui parle de vous embarquer, Maya qui dépasse les limites du raisonnable, les coups… Les coups, ça oui! Il y en a eu plus qu’un. Tu as encore les marques sur ton visage. Elle ne t’a pas manqué et toi, tu ne dois même pas lui avoir laissé une petite ecchymose. À quoi t’attendais-tu? Elle fait de la boxe et toi, rien du tout. Cela avait été stupide de ta part de la provoquer. Tu ne pouvais plus rien changer, maintenant, te retrouvant derrière les barreaux de la petite cellule dans laquelle vous vous retrouvez les trois. Le policier vous annonça que vous aviez droit qu’à un appel. Un appel qui vous permettrait de demander à quelqu’un de payer votre caution pour votre liberté. Tu ne connaissais pratiquement personne à Santa Barbara. Personne à qui tu pouvais annoncer que tu avais fait un séjour en prison. Sauf, peut-être… Il était revenu dans ta vie depuis quelques jours, seulement. Il t’avait donné son numéro de téléphone et pourtant, tu ne l’avais pas encore appelé ou écrit. Pourquoi? Parce que tu avais eu besoin de réfléchir un peu à tout ça. En fait, tu avais eu peur. Peur de t’attacher trop rapidement à lui, même si tu y pensais constamment. Tu étais déjà attachée, mais tu ne voulais le lui montrer. Alors tu avais pris ton temps. Maintenant, c’était l’occasion de reprendre contact. Tu savais qu’il serait la dernière personne qui pourrait te juger sur ce sujet, connaissant ses propres antécédents. C’était maintenant ton tour. Tu devais faire ton appel. Tu hésitais encore, même si c’était ta seule solution. Comment pouvais-tu oser lui demander de payer pour toi, alors qu’il vient tout juste de revenir dans ta vie? C’était insensé, mais tu n’avais pas le choix. Sinon c’était d’autres heures interminables derrière les barreaux qui t’attendaient. Tu soupiras et attrapas ton portable que l’officier te tendait. Tu sélectionnas Jeffrey comme contact et laissas sonner. Il répondit et tu ne lui laissas pas vraiment le temps de parler. Tu lui racontas les grandes lignes en vitesse. Tu raccrochas et recommenças à respirer normalement. C’était fait. Tu ne pouvais plus faire marche arrière maintenant. C’était lui qui allait venir t’aider. On t’annonça son arrivée moins d’une heure plus tard. Tu étais maintenant libre de sortir. Tu récupéras tes affaires avant d’emprunter le long corridor qui te mènerait à lui. Tu étais plus stressé à l’idée de le voir à nouveau que quand tu étais entrée en ces lieux. C’était l’effet que Jeff te faisait. De plus, tu allais devoir tout lui raconter et lui expliquer toutes ces marques sur ton visage. Tu n’aurais pas pensé que votre prochaine rencontre aurait été au même genre d’endroit qu’où vous vous étiez laissé et qu’en plus, c’était pour toi que vous étiez là. Tu le vis au loin et tu aperçus instantanément son sourire. Fallait t’y attendre. Tu te mets à sourire aussi, prenant conscience de tout le ridicule de la situation. Tu penches la tête, un peu gênée. Tu arrives finalement à sa hauteur. « Oh ça va, hein! J’essaie seulement d’être à ta hauteur! » Tu prends le même ton amusé que lui. Tu suis alors le regard de Jeffrey vers le policier et tu reprends ton sérieux. « Oui, partons! » Tu le suis vers l’extérieur. Il fait déjà, à nouveau, nuit. Tu ne savais même pas, exactement, combien de temps tu avais été en prison. Tu te tournes vers lui, suite à sa question et tu lui montres ton visage, le pointant. « Je n’ai pas été sage. Je me suis battue avec une copine qui était ivre… C’est complètement idiot comme histoire! » Oui, complètement. Tu te trouvais bête d’être atterrie ici pour cette raison.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
STAFF + LECHES NOUS LES PIEDS
avatar
pseudo : FallenAngel.
célébrité : Cody Saingnue.
messages : 391
je suis ici depuis : 08/04/2014

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Ven 9 Mai - 22:12



Talhia&JeffreyTu es devenue une petite rebelle dis-moi.

Tu n'aurais jamais pensé devoir aller au commissariat pour récupérer Talhia. C'est vrai quoi, celui qui passe son temps là-bas c'est toi, pas elle. Tu te demandes vraiment comment elle a fait pour se retrouver là-bas. Ce n'est pas le genre de femme à faire des trucs illégaux, c'est impossible. Quoi que peut être, peut être que pendant ton absence dans sa vie, elle a changé à ce point. Peut être qu'elle est devenu ce que tu ne voulais pas qu'elle devienne. Non, tu ne peux pas y croire. Alors, tu t'habilles rapidement et prends ta voiture pour aller la récupérer. Lors de son appel, elle avait l'air stressé, pressé de sortir de là. Alors, tu vas le plus vite possible. Tu arrives au commissariat et discutes avec le flic qui est à l'accueil. Il regarde ta fiche, ton casier, te pose quelques questions. Tu lui donnes l'argent et il part chercher Talhia. Tu l'attends, adossé contre le mur. Tu finis par la voir apparaître. Automatiquement, un sourire apparaît sur ton visage. Cette situation t'amuse, parce qu'elle, elle t'aurait fait la morale, c'est sûr. Elle est tellement mignonne que tu ne l'imagines même pas faire quelque chose d'illégale. Bien sûr, tu ne peux t'empêcher de lui faire une petite réflexion, une réflexion gentille et bien sûr, elle ne peut s'empêcher de rétorquer. Tu aimes bien qu'elle te répond, qu'elle ai du tempérament, c'est quelque chose qui t'as toujours plut chez elle. « Tu as encore du chemin à faire ma belle. » Tu lui souris. Tu sais que tu ne dois pas trop plaisanter sur ce sujet car c'est un sujet qu'elle n'aime pas aborder. Tu tournes la tête vers un flic qui vous fixe. Ce que tu les détestes ceux là. Tu lui proposes de sortir, c'est le mieux à faire. Lorsqu'elle montre son accord, tu te diriges vers la sortie. Arrivé dehors, tu te tournes vers elle, lui demandant comment elle s'est retrouvé là. Elle te montre son visage. Tu vois qu'elle a des marques d'une bagarre. Elle se battre ? Non.. Et pourtant, c'est bien ce qu'elle te dit. Qu'elle s'est battu avec une de ses amies qui était ivre. Tu fixes les marques, tu l'écoutes sans vraiment réagir. Tu passes ta main doucement sur sa joue, tes doigts caressant l'endroit où elle est blessé. Elle ne devrait jamais avoir le visage dans cette état, même pour une histoire aussi bête que celle-ci. Tu reviens à toi, encrant ton regard dans le sien. Tu retires ta main et souris. « Va falloir que je t'apprenne à te battre. » Tu seras là pour la défendre à chaque fois qu'elle en aura besoin, mais il y a des jours où tu ne seras pas présent et où il faudra qu'elle se défende seule. « Comme ça, tu pourras me casser la gueule à chaque fois que tu le voudras. » Tu blagues bien sûr. Même si un jour elle s'énerve sur toi au point de te frapper, tu ne poseras pas la main sur elle, ça c'est sûr. « Et en plus tu me dois 300 $ mademoiselle. » Tu blagues à nouveau, jamais tu lui réclamerais de l'argent sérieusement, tu en as assez et puis même, question de principe. Tu regardes autour de toi avant de reposer ton regard sur elle. Même après avoir passer sûrement plusieurs heures dans une cellule, tu la trouves magnifique. « Et si on allait boire un café, ça te dis ? » Comme la première fois, comme la fois où elle t'a pris en photo. « Je connais un endroit où l'on peut prendre des cafés à emporter, on pourra aller le boire au bord de la mer? » Tu n'as pas oublié ton objectif, au contraire. Tu veux la récupérer, reconquérir son cœur et pour cela, tu dois te montrer romantique, amoureux et persévérant.
©clever love.


Dernière édition par C. Jeffrey Millers le Jeu 5 Juin - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Ven 9 Mai - 23:27

Jeffrey ∞ Talhia
Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.
Tu n’aurais jamais cru te retrouver dans un tel endroit. Toi, le petit ange. Même en y réfléchissant, tu n’étais pas capable de nommer un moment dans ta vie où tu n’avais pas suivi les règles. Il n’y a qu’à penser au temps du lycée. Jamais tu n’avais sécher de classe, jamais tu n’avais fumé ou tu t’étais droguée. Tu passais pour la sainte-nitouche par excellence auprès des autres filles de ton école. Cela ne t’avait jamais vraiment dérangé. Elles pouvaient dire ce qu’elle voulait à ton sujet, tu continuais à vivre ta vie. C’était aujourd’hui que tu les faisais tes bêtises. Un peu tard, pour le coup. Tu te disais maintenant que tu n’avais qu’une vie à vivre et que tu ne voulais plus la gâcher avec ta trop grande sécurité. Mais de là à terminer ta nuit en prison, c’était un peu fort, même pour ton nouveau toi. Il y avait toujours des limites à ne pas franchir, mais tu venais d’en franchir une. Tu avais eu droit à un appel pour te sortir de cette emmerde et la seule personne à laquelle tu avais pensé c’était à ton ancien petit copain. Il n’y avait pas d’autres options, c’était Jeffrey qui était apparu en premier dans ton esprit, même si tu avais longuement hésité sur ce choix. Il venait tout juste de réapparaître dans ta vie. C’était beaucoup lui demander que de lui faire payer ta caution. Pourtant, c’était ce que tu avais fait.  Suite à ton appel, il était venu te chercher au commissariat afin de te faire sortir de ta cellule. Tu avais rapidement dit au revoir à tes deux amies, t’éclipsant en vitesse de cette petite pièce à barreaux. À ce moment tu te promis que plus jamais tu ne voulais y revenir. Non, plus jamais. Que ce soit pour toi ou toute autre personne. Tu te retrouvas rapidement face à celui qui faisait toujours battre ton cœur. C’était étrange de vous retrouver de cette façon. Il avait plaisanté sur le fait que tu devenais une petite rebelle. Il n’avait peut-être pas tout à fait tort. Pas que tu étais une vraie rebelle, mais il y avait eu des changements dans ton comportement depuis un an. « Moi qui croyais en mes chances! » Non, pas du tout. Tu n’allais jamais être comme lui. C’était le mauvais garçon par excellence. Tu ne lui arrivais même pas à la cheville, malgré ta nuit en cellule. Par la suite, vous vous dirigez vers l’extérieur. Tu pris une profonde inspiration. Une nuit et tu retrouvais ta liberté. Tu ne pouvais pas imaginer ce que cela faisait après un an. Tu n’oserais jamais le demander à Jeff. Tu ne voulais pas rouvrir cette blessure. Le contact de sa main te coupe le souffle. Tu ne t’habituais pas à ce qu’il soit aussi proche de toi. Pourtant, tu allais de voir t’y faire. Surtout que tu ne voulais plus le laisser partir loin de toi. Tu pris un air faussement outrée lorsqu’il te dit qu’il devait t’apprendre à te battre. « Tu dis ça parce que tu n’as pas vu l’autre fille! Ce n’est rien comparativement à sa tête à elle. » Tu gardas ton air sérieux quelques instants, avant d’éclater de rire. « En fait, j’étais tout à fait nulle! Et elle était bourrée en plus, tu imagines? » Tu n’avais pas honte de le dire. Il te connaissait trop bien pour croire que tu pouvais être bonne pour te bagarrer. Tu ris de nouveau quand il dit que tu pourrais lui casser la gueule quand tu le voudrais s’il t’apprenait. « Tu le mériterais, ouais! » C’était bien de pouvoir plaisanter avec lui de nouveau. Tu aimais pouvoir être ainsi avec lui. C’était comme si rien n’avait changé, même si tout avait changé. « Ne t’inquiètes pas pour l’argent, je vais te rembourser jusqu’au dernier sous. » Tu n’allais pas le laissait payer, tu n’accepterais jamais. Tu réfléchis quelques instants suite à sa proposition. Il aurait été plus sage que tu acceptes d’aller dans un café, là où il y aurait d'autres personnes, pas seulement que vous deux. Cependant, tu ne voulais pas être sage. « Le café sur la plage pourrait être sympa’. »
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
STAFF + LECHES NOUS LES PIEDS
avatar
pseudo : FallenAngel.
célébrité : Cody Saingnue.
messages : 391
je suis ici depuis : 08/04/2014

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Sam 10 Mai - 12:57



Talhia&JeffreyTu es devenue une petite rebelle dis-moi.

Tu es venu la chercher, parce qu'elle avait besoin de toi et que tu t'es promis de toujours être à sa disposition désormais. Même si tu serais au boulot, tu serais allé la chercher. De plus, cela te permet de la revoir même si ce n'est pas comme tu l'avais imaginé. Au fait, tu n'aurais jamais pensé devoir aller la chercher dans un commissariat de ta vie. Tu n'aimes pas ce genre d'endroit, mais, tu fais un effort. Tu y vas et tu payes la caution avant de l'attendre. Lorsqu'elle te rejoint, vous sortez du bâtiment et tu lui poses la question qui te trottait dans la tête. Alors, elle s'est battue avec une amie bourrée ? Qu'elle idée.. Tu regardes les marques sur son visage avant de lui dire qu'il va falloir que tu lui apprennes à se battre. Elle rétorque que tu dis ça parce que tu n'as pas vue l'autre fille, que ce n'est rien comparé à sa tête à elle. Tu restes tout de même un peu surpris, serrait-elle capable de casser la gueule d'une de ses amies ? Elle finit par éclater de rire et tu comprends qu'elle blaguait, qu'elle ne l'a pas mise dans un mauvais état. Tu te mets à rire à ton tour. Elle avoue qu'elle était totalement nulle. Tu souris. « Si tu l'as frappé comme tu m'as frappé l'autre fois, je suis sûr qu'elle a une petite marque elle aussi. » Non pas que son coup de l'autre soir t'avais fais mal, mais elle avait eu une force qui t'avais surpris. Tu n'étais pas habitué à ça. Et puis même, Talhia ne se bat pas à part avec son amie bourrée en l’occurrence. Tu rajoutes qu'elle pourra te casser la gueule lorsqu'elle le voudra. Elle répond à cela que tu le mériterais. Oui c'est vrai que tu le mériterais mais tu sais qu'elle plaisante. « Tu n'oserais pas me frapper, tu aurais trop peur d'abîmer mon visage d'ange. » Visage d'ange ? Pas vraiment non, peut être avant oui et encore. Désormais, tu as quelques cicatrices sur le visage qui seront toujours là, une barbe qui date de quelques jours. Tu es loin de ressembler à un ange. Tu la charries en lui rappelant que tu as payé pour sa caution et qu'elle te dois 300$. Elle t'assure qu'elle te remboursera jusqu'au dernier sous. Tu secoues la tête négativement. « Non c'est bon, si je l'ai payé c'est que je le voulais, tu n'as pas besoin de me rembourser. » Tu sais bien qu'elle laissera pas tomber aussi facilement, c'est Talhia quand même. Elle est têtue, presque plus que toi. Mais, tu as l'habitude, tu aimes ça. Vous n'allez pas rester ici, devant le commissariat, alors, tu lui proposes d'aller boire un café au bord de la mer. C'est ce qui est bien dans cette ville, vous êtes prêts de la mer. Pas comme à Sligo où il fallait faire une vingtaines de minutes en voiture pour arriver à une mer qui était froide. Elle a l'air partante ce qui te fais plaisir. C'est le soir mais les cafés sont ouverts et au moins, il n'y aura pas beaucoup de monde à la plage. « C'est parti alors. » Tu lui adresses un sourire avant de te diriger avec elle à ta voiture. Tu lui ouvres la portière. « Mademoiselle. » Ok, c'est le genre de truc que tu n'as jamais fais de ta vie, tu es galant. Lorsqu'elle est assise sur le siège passager, tu fermes la portière et fais le tour de la voiture. Tu entres à ton tour, t'attaches et te met à rouler en direction du bord de mer. Une dizaine minute après, vous êtes arrivés. Tu gares ta voiture sur une place près du café et en sors. Tu fais à nouveau le tour de la voiture et lui ouvres la portière puis vous traversez la route. Vous vous retrouvez devant le café et tu salues le vendeur. C'est un café assez spécial. Il ressemble à un vendeur de frites ou un glacier sauf qu'il n'est pas roulant et qu'il y a une terrasse à côté. « Un café noir et.. » Tu te tournes vers elle, la questionnant du regard. Tu la laisses dire au vendeur ce qu'elle veut boire. Il va par la suite préparer vos boissons et reviens vers vous quelques minutes plus tard. Tu payes les deux cafés et vous vous dirigez vers le sable. Tu t'approches de la mer qui est assez haute. Elle te suit. Vous marchez désormais près de l'eau. Tu bois un peu de ta boisson chaude. « Alors, tu prends toujours des photos ? » Tu t’intéresses à elle, ce qui est normal. Tu veux savoir si ce que tu sais sur elle est toujours d'actualité ou s'il faut que tu te mettes à jour.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Sam 10 Mai - 14:49

Jeffrey ∞ Talhia
Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.
Tu étais maintenant libre. Pas que tu avais vraiment été en captivité, mais une nuit c’était assez pour être dégoutée pour le restant de tes jours. C’était une évidence, plus jamais tu ne retrouverais derrière les barreaux, même pour une connerie comme celle d’hier. Comment faisait les prisonniers pour ne pas devenir fou après des années sans liberté? Quoi que les vrais prisonniers avaient fait des choses complètement horribles pour se retrouver en prison, ce qui n’est pas ton cas. Tu étais maintenant en dehors du bâtiment en compagnie de Jeff qui avait bien voulu t’aider pour te sortir de là. Tu ne pouvais que lui être reconnaissante pour cela. Dans le cas contraire, tu aurais su qu’il n’avait plus rien eu à attendre de vous deux. Il te prouvait qu’il tenait encore à toi. Assez pour débourser cette somme et venir te chercher. Vous étiez maintenant ensemble à plaisanter comme si ta sortie de prison était une chose tout à fait banale. Quoi que dans cette circonstance c’était presque le cas. Il ne te jugeait pas, il te faisait pas la morale, il ne te disait pas que tu avais changé et que tu n’étais plus la fille qu’il avait connue. C’est ce dont tu avais besoin, seulement qu’on te change les idées après cette nuit mouvementée. Tu souris lorsqu’il fit référence au moment où tu l’avais frappé. Tu te souviens parfaitement de l’impact de ta main sur son visage. Tu avais tout autant eu mal après le coup, tant que tu n’avais pas contrôlé ta force. Faut dire, tu avais été énervé sur le coup. « Oui, une toute petite marque qui ne doit même plus paraître à l’heure qu’il est! » Ce n’était pas complètement vrai, mais tant qu’à paraître pour une faible, autant tourner cela en humour. Tu ris de plus belle lorsqu’il te répondit que tu n’oserais jamais abimer son visage d’ange. D’ange, vraiment? Ce n’était pas du tout ça! Même s’il te faisait craquer à chaque fois que tu le voyais, « visage d’ange » était le dernier qualitatif qui te venait à l’esprit pour décrire Jeff. C’était tout à fait le contraire. Même que c’était ce que tu aimais chez lui : ce petit air mystérieux et rebelle.  Tu t’approchas le lui, empoignant doucement son visage sous son menton. « Pour ça, il faudrait que tu en aies un, un visage d’ange, mon cher! Ce qui n’est pas du tout le cas. » Tu te reculas tout suite après que tu aies fini de parler. Il mentionna par la suite que tu lui devais la somme de la caution. Bien qu’il plaisantait, tu ne le laisserais pas payer non plus. C’était hors de question, tu n’accepterais pas. Tu lui dis que tu le rembourserais, ce à quoi il répondit que s’il l’avait fait, c’était qu’il le voulait. Ça ne serait pas aussi simple, il le savait. « Tu crois que je vais te laisser faire, vraiment? Je vais te rembourser que tu le veuilles ou non. » Tu souris, amusée. Non, tu ne le laisseras pas faire. Tu n’aimais pas qu’on paye pour toi. Il le savait pertinemment. Tu avais, par la suite, acceptée sa proposition pour aller prendre un café. Il aurait été impolie de ta part de refuser et retourner chez toi, après ce qu’il venait de faire. Tu devais, en quelque sorte, le remercier pour cela. Tu avais opté pour le café sur la plage. C’était l’idéal pour passer une soirée rien que vous deux. Vous vous dirigiez vers sa voiture, alors que Jeff t’ouvre la portière. Tu souris à ce geste. Il était galant et c’était mignon à voir. Tu pouvais déjà voir tous les efforts qu’il mettait pour te mettre en confiance. Tu espérais que ce n’était pas qu’une passade, qu’il n’abandonnerait pas après quelques temps. « Merci! » Tu entres dans le véhicule, le laissant fermer la porte derrière toi. Tu souris toujours, le regardant pendant qu’il conduisait. Cela ne prit que quelques minutes avant que vous n’arriviez à la plage. Vous marchez vers ce petit café que Jeffrey connaissait. Il commanda pour lui, te laissant faire par la suite. « Un latte pour moi, merci. » Tu regardas payer ton ancien copain. Il payait encore une fois. Tu ne diras rien sur le coup. Tu ne voulais pas recommencer ce débat-là. Vous vous dirigiez vers la plage maintenant. Tu retiras tes ballerines avant de glisser tes pieds dans le sable. C’était ce qui était bien avec Santa Barbara, la température était toujours clémente et chaude, à toute heure. Tu laissais l’eau venir chatouiller tes pieds. « Oui, c’est pour ça que je suis ici. J’ai eu un contrat avec une agence. Je suis leur photographe officiel. » Tu pris une rapide gorgée de ton café. « Pourquoi tu es venu ici toi? » Tu savais qu’il avait voulu s’éloigner, tu voulais savoir maintenant pourquoi il avait choisi la Californie, pourquoi être aller aussi loin de Sligo.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
STAFF + LECHES NOUS LES PIEDS
avatar
pseudo : FallenAngel.
célébrité : Cody Saingnue.
messages : 391
je suis ici depuis : 08/04/2014

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Sam 10 Mai - 15:31



Talhia&JeffreyTu es devenue une petite rebelle dis-moi.

Vous êtes devant le commissariat, à discuter. Elle s'est battu et c'est ce qui l'a amené en cellule. Tu la charries, lui dis qu'elle n'oserait jamais te frapper, parce que tu as un visage d'ange. Même toi tu n'y crois pas et elle se fait un plaisir de te dire que tu n'as pas un visage d'ange. Elle te dit que ce n'est pas du tout le cas. Elle a saisit ton menton. Elle n'a pas 'peur' de toi, elle ne reste pas distante et tu apprécies cela. « Oh tu me vexes là ! » Mensonge, il te faut plus pour te vexer et puis, ce n'est pas comme si elle avait tord. Comme tu t'en doutais, elle refuse de ne pas te rembourser. C'est Talhia dans toute sa splendeur, mais qu'est-ce que tu l'aimes. Ton cœur ne cesse de battre depuis qu'elle t'a rejoins. « Je n'accepterais pas ton argent alors. » Non, tu ne l'accepteras pas. Tu ne veux pas qu'elle te rembourse et tu es aussi obstiné qu'elle. Maintenant que tu l'as récupérer, tu lui proposes d'aller boire un café au bord de la mer. Tu es content, même heureux qu'elle accepte ta proposition. De là, vous entrez dans ta voiture. Tu essayes d'être galant avec elle, comme tu l'as vu dans des films parfois. Tu rentres à ton tour dans la voiture et roule jusqu'au café. Tu continues dans ton élan de galanterie, lui ouvrant la portière également. Vous rejoignez le vendeur. Tu lui demandes un café noir pour toi et elle demande une latte. Le vendeur vous prépare vos boissons et tu le payes avant que vous vous dirigiez vers l'eau. Tu la vois enlever ses ballerines et marcher à tes côtés, pieds nus. Tu lui demandes si elle prend toujours des photos. Lorsque vous vous étiez vu, aviez eu un premier rencart ensemble, elle t'avait pris en photo. Tu n'aimais pas cela, mais lors de votre second rendez-vous, tu l'avais peint. Tu continues de peindre, mais beaucoup moins souvent. Tu sais que ce domaine est sans avenir surtout pour un taulard comme toi. Tu ne peux que vendre de la drogue, tu n'es bon qu'à ça. Alors que Talhia a un vrai talent, un vrai talent pour la photographie. Elle te raconte qu'elle est devenue photographe officiel. Tu tournes la tête vers elle, lui adressant un sourire. « Ça ne m'étonne pas de toi, tu es une photographe géniale. » Tu ne dis pas ça pour lui faire plaisir, tu lui dis ça parce que tu le penses vraiment. Heureusement pour toi, elle ne t'a pas retourné la question, elle ne parle pas de ton métier et tant mieux. Tu n'as pas envie d'en parler et elle non plus tu le sais. Être bon qu'à faire des choses illégales, ça ne te plaît pas forcément et ça ne lui plaît pas non plus. Tu bois encore quelques gorgées de ta boisson lorsqu'elle te demande pourquoi tu es venu ici. Pourquoi Santa Barbara et pas une autre ville ? Sûrement pour la popularité, la population. Plus il y a de monde dans une ville, plus tu as de chance de faire des ventes. « Je ne sais pas trop.. » Tu tournes la tête vers la mer et fixe l'eau. « Sûrement pour la mer et Streetold. » Tu reposes ton regard sur elle. « Je suis venu en Amérique pour être sûr de ne plus revenir dans ta vie. » Tu dois être sincère avec elle, parce qu'elle sait déjà que tu as fuis Sligo pour ne pas lui faire de mal. « Mais ne parlons pas de ça tu veux bien ? » Tu bois un peu de ton café avant de t'arrêter. Tu t'éloignes un peu de la mer et t'assois sur le sable. Tu regardes les vagues. Cet endroit te fais penser au jour où vous êtes allés au bord de la mer ensemble à Sligo. Il faisait froid mais vous vous étiez baignés dans l'eau, nus. Tu te souviens de cette journée, tu ne l'as jamais oublié. Ce fut la première fois que tu lui dis je t'aime. Tu t'en souviens comme si c'était hier. Tu la regardes s'asseoir à tes côtés. Tu dois lui dire, tu en as besoin même si elle n'y répond pas. « Tu m'as manqué. » Tu la quittes des yeux, reposant ton regard sur les vagues.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Sam 10 Mai - 23:42

Jeffrey ∞ Talhia
Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.
Alors qu’il y a quelques jours vous vous étiez retrouvé après un an d’absence dans vos vies respectives, la discussion était loin d’être tout aussi tendue qu’elle l’avait été à ce moment-là. C’était tout le contraire, en fait. Vous étiez là à plaisanter, rétorquant à tout ce que l’autre disait. Il était difficile d’imaginer qu’il y a quelques jours, tu pleurais dans ses bras parce qu’il t’avait abandonné. Tu préférais te dire que c’était derrière vous, que mieux était à venir. Tu voulais y croire. Jeffrey plaisantait sur sa gueule d’ange qu’il n’avait pas et tu lui avais fait remarquer, avec grande aisance. « Pauvre chéri! »  Le chéri était sorti tout seul, plus par habitude. Tu feras comme si rien ne s’était passé, replaçant une mèche de cheveux derrière ton oreille, souriante. Il enchaîna rapidement sur le fait qu’il ne voulait pas que tu le rembourses, ce que tu refusais. « Je vais trouver un moyen de te donner ton argent sans que tu ne le vois, crois-moi! » Oui, tu trouverais, car tu ne voulais absolument pas qu’il paie ta caution. Tu avais alors accepté d’aller prendre un café avec lui. Tu avais apprécié chaque petit geste que Jeffrey avait eu à ton attention. Il était galant et attentionné. Tu ne pouvais pas dire qu’il ne l’avait pas été du temps de votre relation. Il avait toujours été comme ça avec toi. Tu avais entendu toutes sortes de rumeurs sur son compte à Sligo que tu avais été surprise de le voir agir avec toi. Il n’avait jamais été déplacé. Tu avais toujours pensé que tu étais une exception, qu’avec toi il était différent. Tu l’aimais encore plus pour cela.  Il était tout aussi spécial pour toi et il l’était encore. Tu ne laissais personne entrer aussi facilement dans ta vie, surtout après t’avoir blessé. Pour lui, tu faisais aussi une exception. Après avoir été cherché un café, vous vous étiez rendu à la plage. Tu avais retiré tes chaussures pour apprécier la douceur du sable. Tu sirotais tranquillement ta boisson chaude, appréciant le décor qu’offrait la mer. Il t’avait demandé si tu faisais toujours de la photographie. Tu n’avais jamais arrêté. C’était une de seule chose qui te rendait encore heureuse après son départ à lui. Tu souris après son compliment. Son opinion sur ton travail comptait beaucoup pour toi. Tu savais que tu faisais de belles photographies, mais tu voulais qu’elles lui plaisent à lui, plus particulièrement, comme tout ce que tu faisais. « Merci, c’est gentil! » Tu n’avais pas voulu lui poser des questions sur son métier, tu te doutais qu’il ne l’avait pas changé depuis le temps de Sligo. Tu te demandais seulement pourquoi avait-il choisi la Californie après sa sortie de prison. Il aurait pu choisir une autre ville d’Irlande ou bien partir vers l’Angleterre. Il avait choisi un autre continent, un tout autre pays et un tout autre style de vie. Tu gardas ton regard sur lui lorsqu’il répondit. Tu étais prête à entendre toutes les réponses, même si celle-ci n’allait pas te plaire. Tu aurais aimé qu’il te regarde, mais tu comprenais qu’il ne le fit pas, fixant l’eau. Tu encaissas ses paroles. C’était à ton tour de détourner le regard vers la mer. Tu t’y attendais, mais tu avais voulu l’entendre. Cette réponse te serra le cœur, mais tu étais maintenant fixée. Tu ne dis rien pour le moment. Tu ne savais pas quoi répondre, en fait. Tu le regardas s’éloigner pour aller s’asseoir plus loin dans le sable. Tu allas le rejoindre, t’installant à ses côtés. Tu ne pouvais pas lui en vouloir d’avoir été sincère. C’était toi qui lui avais demandé après tout. Tu continuais de fixer la mer. « Je crois que le destin en a décidé autrement, parce que je suis là maintenant. Sinon, tu choisiras le Mexique la prochaine fois. » Tu tournas ta tête vers lui à tes derniers mots. Tu ajoutais une fois de plus à une touche d’humour. Tu ne voulais pas laissé ce malaise entre vous. Il avait raison : c’était mieux de ne pas en parler et de seulement profiter de votre soirée. « Oui, n’en parlons pas… » Vous ne pourriez pas toujours éviter la question, cet épisode faisait maintenant partie de votre histoire, mais ce n’était pas le moment ce soir. Tu restas surprise des derniers mots qu’il prononça. Tu aurais pu lui rappeler que c’était lui qui était parti et que tu ne lui aurais pas manqué s’il était resté avec toi, mais ce n’était pas ce que tu ressentais. Tu aimais trop ces paroles sorties de sa bouche pour cela. « Tu m’as manqué aussi… » Tu détournas à ton tour le regard.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
STAFF + LECHES NOUS LES PIEDS
avatar
pseudo : FallenAngel.
célébrité : Cody Saingnue.
messages : 391
je suis ici depuis : 08/04/2014

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Lun 12 Mai - 16:53



Talhia&JeffreyTu es devenue une petite rebelle dis-moi.

Tu as vraiment joué au con avec Talhia. Tu l'as trahis, tu l'as blessé alors que tu t'étais promis d'empêcher toute personne de lui faire du mal. Tu l'as lâchement abandonné. Tu avais tes raisons, certes. Mais, elles n'étaient pas bonnes, elles n'étaient pas valable. Tu savais que tu l'aimais à l'époque, tu savais qu'elle était entrée dans ta vie et qu'elle avait réussi à se faire une place dans ton cœur. Mais, tu ne pensais pas l'aimer au point d'avoir du mal à vivre sans elle. Tu ne pensais pas souffrir à ton tour de son absence. Tous les jours tu te réveillais en la voyant, mais tu te rendais compte que ce n'était que ton imagination. Chaque jour tu sentais ton cœur se serrer. Tu sentais une boule dans ton ventre se former : le regret. Si tu as souffert de tout ce temps passé sans elle, tu n'oses même pas imaginé ce qu'elle a ressenti. Elle a dût encore plus souffrir que toi, elle s'en est peut être rendu malade. Tu n'aimes pas penser à cela. Surtout que maintenant tu comptes te rattraper, tu comptes reconquérir son cœur. Tu veux qu'elle redevienne ta princesse, qu'elle soit à nouveau à toi comme elle l'était avant. Désormais tu ne reproduiras pas l'erreur que tu as faite, désormais tu veux la garder près de toi et ça pour toujours. Pour elle tu serais capable de décrocher les étoiles mais, ce n'est pas ce qu'elle te demande. Tu vas lui montrer que tu as changé, que tu n'es plus le même homme que tu as mûrit, que tu es prêt à passer ta vie à ses côtés. Alors, tu te montres galant, tu payes pour elle, tu lui ouvres la portière. Tu sais qu'il va falloir du temps et beaucoup d'efforts pour la récupérer, tu sais que tu vas devoir remballer ta fierté et l'expédier loin si tu veux la récupérer. Tu sais également qu'elle ne veut pas de ta jalousie, il va falloir apprendre à te contrôler. Elle n'aime pas la violence, même si elle s'est battue avec son amie. Tu sais que ce sera long, mais elle en vaut le coup, elle en vaut vraiment le coup. Talhia est la bonne, il t'a fallut du temps pour t'en rendre compte mais c'est la bonne, c'est avec elle que tu veux être. Vous êtes désormais sur la plage en train de marcher. Vous parlez de vos vies, de ce que vous avez fait l'un sans l'autre. Et là vient la question qui fâche, la question que tu ne voulais pas qu'elle pose. Tu aurais préféré éviter cette question, mais il faut bien que vous en parliez. Alors, tu lui avoues que si tu es venu en Amérique, c'était pour être sûr de ne plus la croiser et vous voilà de nouveau ensemble. La vie a choisit un tout autre destin pour vous. Tu ne peux pas changer ce qui est écrit, si vous vous êtes retrouvés malgré la distance c'est que vous êtes fait pour être ensemble, que vous pouvez vivre ensemble. Mais pour cela, il faut que tu fasses tes preuves, que tu la récupère. Et tu vois que c'est sur la bonne voie. « Le Mexique.. Hm, bonne idée. » Tu lui adresses un sourire amusé. Tu t'amuses, tu ne veux pas partir loin d'elle à nouveau et ça elle le sait. Tu préfères couper court à la discussion. Tu préfères que vous parliez d'autre chose. Tu t’assois sur le sable, elle s’assoie à tes côtés. Tu lui dis qu'elle t'a manqué, parce que c'est vrai. Elle t'as atrocement manqué et ta vie était bien vide sans elle. Elle t'avoue que toi aussi tu lui as manqué. Cela te touche, te fais plaisir. Tu tournes la tête vers elle. Elle ne te regardes pas. Elle est si adorable. Elle a l'air si forte mais en même temps si fragile que tu as envie de la prendre dans tes bras et de la serre doucement. « J'ai gardé la peinture que j'ai faite de toi tu sais, elle est dans ma chambre.. » C'est la preuve que tu n'avais pas vraiment tiré un trait sur elle, que tout n'était pas fini. Tu bois encore quelques gorgées de ton café, regardant la mer. Tu baisses les yeux vers sa main qui est sur ses genoux. Tu poses doucement la tienne dessus et la caresse un peu avant de te lever d'un coup. « Est-ce que tu as mangé ? Parce que si tu n'as pas mangé, j'ai entendu parler d'un petit restaurant pas loin qui est pas mal. » Tu lui adresses un sourire te tenant debout face à elle. « Bon, ce n'est pas un cinq étoiles mais il est bien réputé. » Tu continues de la regarder et lui tends ta main. Tu as envie de rester avec elle ce soir et il faut que tu trouves de quoi vous occuper.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Ven 16 Mai - 21:21

Jeffrey ∞ Talhia
Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.
C'était peut-être un signe. Un signe que vous étiez fait l’un pour l’autre. De tous les endroits du monde, vous vous étiez retrouvé dans la même ville étrangère après un an d’absence. Tu n’avais pas vraiment choisi la Californie. C’était elle qui t’avait choisi lorsqu’un de tes professeurs de l’université t’avait offert un poste pour son agence en Amérique. Tu ne pouvais pas refuser une telle offre. Plus rien ne te rattachait à Sligo et rien ne t’attirait dans ton pays d’origine. Tu avais vu dans cette destination une chance pour toi de tout recommencer, de tenter une nouvelle vie par un nouveau départ. Tu n’aurais pas pensé qu’il aurait eu la même idée, avec la même ville. Vous aviez le monde pour ne plus vous voir, mais ce n’était pas ce qu’il était prévu pour vous deux. Vous deviez vous revoir et c’était ce qu’il s’était produit il y a quelques jours. Tu n’avais pas dormi cette nuit-là. Tu revoyais la scène en boucle dans ta tête. Tu revoyais son visage aussi clairement que s’il était encore devant toi. Tu pouvais encore entendre sa voix résonner. Chaque mot, chaque parole, chaque promesse… « N'oublie pas que je t'aime. » Cette phrase qui t’empêchait de trouver le sommeil. Tu voulais y croire, tu voulais lui laisser une chance. Tu désirais plus que tout que Jeffrey te prouve qu’il tenait encore à toi. Tu voulais avoir la force de tout oublier pour mieux lui revenir. Tu souhaitais retrouver cette confiance perdue, que vous redeveniez un « nous » comme autrefois. Tu ressentais toujours quelque chose pour lui. Encore aujourd’hui, ton rythme cardiaque augmentait considérablement. Du temps de Sligo, le seul fait de penser à lui te suffisait pour sourire bêtement. Tu étais complètement amoureuse de Jeff. Pas que tu ne l’étais plus aujourd’hui, mais le sentiment n’était plus exactement identique. Tu avais cette crainte qu’il t’abandonne de nouveau. Que ces quelques moments que vous ne passiez ensemble ne soient qu’éphémères. Tu avais peur de te réveiller un beau matin et qu’il soit parti loin, que tout ceci n’aurait été que le fruit de ton imagination. Il était pourtant là, avec toi, car tu avais eu besoin de son aide et qu’il était venu sans hésiter. Tu passais ta soirée avec lui, retrouvant quelque peu votre aisance et votre complicité que vous aviez étant un couple. En sa présence, tu oubliais que tu venais de passer une nuit terrible en cellule et que tu étais fatiguée. Tu ne pensais pas à retrouver le confort de ton petit appartement, mais bien à rester le plus longtemps possible avec lui, au bord de la mer. Vous étiez assis un à côté de l’autre, parlant des raisons qui vous avaient conduit à Santa Barbara. C’était inévitable comme question. Tu avais plaisanté en évitant de laisser un froid entre vous deux. Jeffrey t’avait alors avoué s’être ennuyé de toi. Ce sentiment était réciproque et tu lui en fis part. C’était difficile à avouer en le regardant. Tu n’avais jamais été douée pour exprimer tes sentiments, cela te rendait si vulnérable. Il était temps que tu mettes cette peur de côté. Il fallait maintenant faire des efforts pour reconstruire ce couple que vous aviez été. Tu avais plus à gagner qu’à perdre dans cette histoire. C’était lui que tu voulais et personne d’autre. Il n’y avait plus de place pour tes craintes, tes appréhensions et ton orgueil. Tu reposas ton regard sur lui lorsqu’il mentionna la peinture et tu souris automatiquement. Pendant tout ce temps, il pensait encore à toi. Ton cœur s’emballa une fois de plus. « J’adorais cette peinture! » Tu adorais surtout le souvenir qu’il y était relié : cette soirée que vous aviez passée ensemble, vos premiers baisers… Tu ne repoussas pas le contact de sa main sur la tienne. Tu n’eus le temps que d’apprécier cette caresse que Jeff se leva d’un bon, proposant d’aller manger dans un restaurant pas très loin. Tu prenais finalement conscience que tu n’avais rien avalé depuis la veille et que tu avais faim. « En fait, je meurs de faim! » Après quoi, tu pris sa main, te mettant sur tes deux pieds, face à lui. « Dommage, moi qui voulais du caviar et du champagne… » Tu gardais ta main dans la sienne, entrecroisant vos doigts, un sourire amusé sur les lèvres. « C’est bon, les cinq étoiles ne m’intéressent pas! » Suite à quoi, tu brisas le contact, enlevant le sable qui s’était accroché à toi. Tu attrapas tes ballerines et te dirigeas vers la voiture de Jeffrey.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
STAFF + LECHES NOUS LES PIEDS
avatar
pseudo : FallenAngel.
célébrité : Cody Saingnue.
messages : 391
je suis ici depuis : 08/04/2014

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Dim 25 Mai - 11:35



Talhia&JeffreyTu es devenue une petite rebelle dis-moi.

Concrètement, qu'elle était la chance que vous vous retrouviez dans la même ville après un an de séparation, vous vous retrouvez dans la même ville. Il y avait quoi ? Une chance sur cent? Tu étais allé la chercher au poste mais jamais tu n'aurais crus que ce jour arriverait. Talhia, au poste ? C'est incroyable mais cela s'est vraiment passé. Tu es donc allé la cherché et cela t'a fais un bien fou de la revoir, de la voir et de l'entendre rire. Tu as décidé de l'emmener boire un café au bord de la mer. Tu lui a payé un café, avant que vous alliez marcher sur le sable. Tu voulais savoir ce qu'elle a fait lorsque tu la quitté, comment elle a évolué et ce qu'elle a pu faire. Tu as toujours su qu'elle avait du talent au niveau de la photographie, c'est même une des meilleures photographe que tu connais. Il faut dire que tu n'en connais pas beaucoup. Tu n'as jamais oublié Talhia, même si tu essayais de te convaincre qu'elle ne devait plus faire partie de ta vie. Tu a toujours gardé de bons souvenirs de votre relation. Tu as gardé la peinture que tu avais fais d'elle. Tu l'as même accroché dans ta chambre. Au moins à chaque fois que tu y retourné, tu la voyais ce qui t'empêchait d'oublier les petits détails de son apparence. Tu lui dis que tu avais gardé sa peinture et elle te répond qu'elle adorait cette peinture. Tu souris. « Ah oui ? » Tu l'avais fais pour elle à l'origine, mais tu avais préféré la garder. Tu caressais doucement sa main, désirant un petit contact avec elle. Tu l'aimes, tu l'aimes à la folie et même si tu évites de le montrer, même un aveugle le verrait. Tu te relèves d'un coup pour lui proposer d'aller manger dans un restaurant. Tu te doutes bien qu'au poste, ils ne lui ont pas donné de quoi remplir son ventre. Tu ris légèrement lorsqu'elle te dit qu'elle voulait du champagne et du caviar. Tu la connais, tu sais qu'elle blague et qu'elle se fiche de l'endroit où vous allez. Tu l'aides à se relever. Tu sens ses doigts entrelacer les tiens ce qui te surprends. Tu aurais pensé qu'elle retirerait sa main rapidement et qu'elle aurait éviter un contact aussi 'amoureux' mais tu ne vas pas t'en plaindre, au contraire. Elle rattrape sa première réponse ce qui te fais sourire. « Parfait. » Tu sens sa main s'enlever de la tienne. Tu la regarde. Tu aimerais garder ce contact, sa main dans la tienne mais tu n'as pas le droit de la forcer. Tu la suis jusqu'à la voiture. Tu lui ouvres la portière, te montrant toujours aussi galant. Tu t'assois par la suite sur le siège conducteur et prend la route en direction du petit restaurant. C'est bien le seul que tu connais. Tu te gares devant, sortant. Tu lui ouvres la portière et la laisse sortir. Tu ouvres la porte, la laissant entrer avant d'entrer à ton tour. Tu met tes mains dans tes poches et te diriges vers une table près de la fenêtre. Tu lui laisses la place sur la banquette, t'asseyant sur la chaise en face d'elle. Tu ne la quittes pas des yeux. Elle n'a pas changé, elle est toujours aussi belle, voir plus. Tu l'as trouve toujours plus belle. Un serveur vient vers vous, vous citant les plats du jour. « Je vais prendre la côte de vaux. » Tu tournes la tête vers Talhia, attendant qu'elle dise ce qu'elle désire.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Lun 26 Mai - 2:16

Jeffrey ∞ Talhia
Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.
Tu n’avais pas menti en affirmant que tu avais aimé cette peinture. Déjà parce que, et aussi surprenant que cela puisse paraître, Jeff avait un talent pour la peinture. Le mauvais garçon artiste. Cela pouvait sembler bizarre, mais c’était le cas. Tu te souvenais encore des détails de la toile et tous les petits moments de la soirée. Le temps pouvait passer, cela pouvait faire un an que vous n’étiez plus ensemble, tu te souvenais presque parfaitement de tout. Lorsqu’il avait été absent de ta vie, cela avait été une véritable torture de te souvenir de chaque instant en sa compagnie. Chaque souvenir te rappelait qu’il n’était plus là. Tu avais tenté de tout oublier, de l’effacer complètement de ta vie et de ta mémoire pour ne plus souffrir. Maintenant qu’il était de retour, tous ces souvenirs, tu les gardais précieusement en tête. Tu ne voulais plus t’en départir. Chaque petites choses que Jeff faisait ou disait te rappelait un moment passé. Vous deviez maintenant en créer de nouveaux, même si pour cela, avant, vous deviez réapprendre à vous connaître et à vous côtoyer. « Bien sûr! Et puis la fille sur la toile est canon, non? » Tu riais alors de ta propre bêtise. Tu ne croyais pas un mot de ce que tu disais. « Sérieusement, tu as du talent Jeff. Tu peins toujours? » Tu ne pouvais pas être plus franche à ce sujet. Tu espérais qu’il n’avait pas arrêté depuis son séjour en prison et qu’il avait repris en sortant. Tu ne savais pas encore à quel point sa vie pouvait avoir changé depuis sa sortie et son arrivée ici. Vous n’élaboriez pas sur ce sujet préférant vous concentrer sur vous deux uniquement. C’était ce que tu voulais faire, de ton côté. Ton regard avait alors dévié vers la main de Jeff sur toi. Un léger sourire, à peine perceptible, apparut sur tes lèvres. Rien que ce geste te faisait frissonner. Ton corps ne l’avait pas oublié non plus. Il répondait toujours aussi rapidement dès qu’il entrait en contact avec celui de Jeffrey. Il s’était alors levé pour te proposer d’aller manger un petit quelque chose. Tu avais rapidement accepté après avoir plaisanté sur le fait que le restaurant n’était pas un cinq étoiles. Cela, tu ne t’en souciais pas du tout. Il aurait pu t’amener à un petit restaurant, à la limite du miteux, que tu l’aurais suivi. Tu ne voulais pas retourner chez toi, malgré la fatigue, malgré ton corps qui te faisait légèrement souffrir. Tu ne voulais pas y penser. Tu voulais être là, avec Jeffrey. Dire qu’au départ, tu avais hésité à le contacter pour sortir de prison. Tu avais attrapé sa main pour te remettre sur pied. Tes doigts avaient enlacé les siens pendant un instant. Tu ne savais pas toi-même pourquoi tu avais fait ça. Par habitude? Peut-être, peut-être pas… Mais tu l’avais fait! C’était difficile pour toi d’être partagé entre ta tête et ton cœur. Les deux ne disaient pas la même chose. Ils ne s’accordaient pas, te faisant faire des choses comme celle-ci. Tu avais fait comme si c’était banal, normal et tu t’étais dirigé vers sa voiture. Il faisait la même chose que la première fois : Jeff se montrait galant. Cela ne prit que quelque temps avant de vous retrouver assis un en face de l’autre dans le restaurant que ton ancien copain avait choisi. Jeffrey commanda en premier, te laissant le temps de penser à ce que tu voulais. « Je vais prendre les raviolis, merci! » Tu regardas le serveur s’éloigner vers la cuisine, pour finalement dévier ton regard vers celui de Jeffrey. « Je repensais à la toile… J’ai aussi gardé une photo de toi. En fait, de nous. Rien qu’une seule. » Les autres tu les avais détruites dans une tentative pour l’oublier. Toutefois, celle que tu avais gardée, tu n’avais pas pu te résoudre à y faire quoi que ce soit. « C’est celle de nous deux, que tu avais prise, en haut des collines. Je l’ai gardé. » Tu essayais de prendre un ton naturel, mais cela signifiait tant pour toi. Tu pris le verre d’eau qui se trouvait devant toi, sur la table, prenant une rapide gorgée. Après cet aveux, tu gardas ton regard sur ton verre, une de tes mains jouant avec.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
STAFF + LECHES NOUS LES PIEDS
avatar
pseudo : FallenAngel.
célébrité : Cody Saingnue.
messages : 391
je suis ici depuis : 08/04/2014

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Jeu 5 Juin - 15:45



Talhia&JeffreyTu es devenue une petite rebelle dis-moi.

Tu as désormais la chance d'être à ses côtés à nouveau, elle te parles comme si rien ne s'était passé même si tu sais qu'elle n'a rien oublié. Tu sais qu'elle ne peut te pardonner aussi vite, que tout ne redeviendras pas comme avant en si peu du temps. L'amour demande du temps et tu t'en ai bien rendu compte depuis votre première rencontre. Tu n'es pas habitué à l'amour, tu n'es pas habitué à aimer une femme au point d'être capable de tout pour elle et pourtant, c'est bien ce qui se passe avec Talhia. Tu es venu la chercher au commissariat. Si elle te demanderait de sauter dans une mer qui est à -20 degrés pour récupérer quelque chose qui lui est chère, tu le ferrais. Si elle te disait de rentrer par effraction au poste pour la sortir de là, tu l'aurais fais. Tu es prêt à tout pour elle, à tout mais surtout à n'importe quoi. Tu n'es pas quelqu'un de sage, quelqu'un qui suit les règles. Tu emmerdes le système, les personnes qui essayent de te ranger comme les autres. Tu détestes toutes ces personnes qui te mettent dans la catégorie des inutiles, des déchets de la société. Tu n'en es pas un, même si toi aussi tu le pense, au fond tu es capable de tout lorsque tu y crois. Mais le problème c'est que tu ne crois en presque plus rien depuis l'abandon de tes parents. Au fait, tu n'as jamais crus en quelque chose assez fort pour l'accomplir. Talhia t'as en quelque sorte sauvé, elle t'a montré que tu pouvais avoir de l'importance pour quelqu'un, que tu pouvais faire quelque chose de bien même si tu es plus doué pour tout gâcher et détruire. Tu es devenu expert en destruction, tu te détruis toi, tu détruis ton entourage. Tu détruis tout ce que tu touches et c'est pour cela que tu as peur d'être avec Talhia, c'est pour ça que tu l'as quitté. Tu savais que tu allais finir par la détruire. Si aujourd'hui elle t'a convaincu que tu pouvais la rendre heureuse, tu as quand même une peur enfuit en toi. Talhia est la seule personne à qui tu as montré tes peinture, pour qui tu as peint. Tu l'as peinte lors d'une soirée à deux dans le hangar. Tu ris légèrement à sa réplique. « J'avoue qu'elle est vraiment canon. » Tu lui offre un sourire. Tu as toujours dis qu'elle était belle parce que c'est le cas, elle est magnifique. Tu la trouve magnifique, parfaite. C'est la femme qui fait battre ton cœur alors, elle ne peut qu'être parfaite. Tu grimaces légèrement lorsqu'elle te demande si tu peins toujours. « Pas vraiment non.. Je n'ai pas trop le temps. » Tu n'as pas le temps.. Hum, c'est surtout l'envie qui te manque. « En réalité, je ne me voyais pas peindre quelqu'un d'autre que toi. » avoue-tu. Après quelques minutes de silence, tu te lèves et lui proposes d'aller manger. Tu as faim et elle aussi à ce qu'elle te dit. Vous prenez donc la route, en voiture, pour le petit restaurant que tu connais. Tu décides de t'asseoir près de la vitre et elle s'assoit face à toi. Tu choisis ton plat et la laisse choisir le sien. Tu lèves les yeux vers le serveur qui écrit sur son calepin ce que prend ton ex petite amie avant de partir. Ton regard se repose sur elle, tu ne peux t'empêcher de sourire à la vue de son visage. Elle t'as énormément manqué, beaucoup trop. Elle t'avoue avoir garder une photo de vous deux. Tu la regardes, perplexe, te demandant qu'elle photo elle a bien pu garder. Tu souris en l'entendant te dire que c'est celle que tu avais pris de vous en haut des collines. Tu te rappelles de ce moment-là. C'est un bon souvenir. « Oula, elle doit être si mal prise. » C'est toi qui l'a prise et tu n'es pas doué avec un appareil photo surtout que lors de cette photo, tu l'embrassais. « Je ne suis pas aussi doué que toi en photographie ! » Tu t'exclames, souriant. Tu tournes par la suite ta tête vers la vitre, regardant quelques personnes passer. Une question te traverse l'esprit lorsque tu vois un couple passer. « Comment.. Comment ça se fait que ce soit moi que tu ais choisi ? » Tu retournes la tête vers elle, encrant ton regard dans le sien. Tu t'es toujours posé cette question. Il y a tellement d'hommes qui sont mieux que toi, qui ont une vie normale, un métier commun et loin d'être dangereux. Alors pourquoi c'est toi qu'elle a choisi ? Le dealer coureur de jupons avec un caractère de merde ?
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   Sam 14 Juin - 20:01

Jeffrey ∞ Talhia
Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.
Tu avais été désolée d’apprendre qu’il ne peignait plus. C’était de gâcher son talent que de ne plus l’utiliser. Tu souris lorsqu’il avoua que le modèle, toi de surcroit, était canon. Tu voulais encore qu’il te trouve belle. Tu voulais encore plaire à ses yeux. Peut-être plus qu’avant, même. Tu voulais être la seule, même si tu ne pouvais plus l’empêcher d’aller voir ailleurs, maintenant que vous étiez séparés. Il te rassura légèrement lorsqu’il dit qu’il ne pouvait peigner personne d’autre que toi. « Ça peut s’arranger. » Tu ne voulais pas qu’il perde ce côté de lui. Tu voulais qu’il continue à faire ce qu’il aimait, ce qui le distinguait du monde dans lequel il vivait. Même si tu devais jouer encore les modèles, tu le ferais. Vous aviez alors convenu pour aller manger dans un restaurant, pas très loin. Vous aviez eu le temps de commander, que tu mentionnas la photo que tu avais gardé de vous. Malgré ce que pouvait dire Jeff sur la qualité de l'image, tu l’adorais. Plus encore que les photos que tu avais pu prendre toi-même de vous. « Non, elle est très bien, je te l’assure. » Tu jouais encore avec ton verre d’eau, lorsqu’il posa cette question inattendue. Ton corps en entier se tendit. Tu relevas rapidement la tête vers lui, t’accrochant au regard qu’il t’offrait. Tu avais ouvert la bouche voulant répondre, mais tu te ravisas, t’enfonçant dans la banquette. Tes bras se croisèrent automatiquement sous ta poitrine. Tu réfléchissais. C’est vrai… Pourquoi lui? Pourquoi pas n’importe quel mec que tu avais rencontré depuis que tu étais à Miami, ou bien un de ceux que tu avais eu dans tes cours en Irlande? Pourquoi aucun ne t’avais fait tomber amoureuse, mais que Jeffrey si? Il n’entrait pas dans le profil que tu t’étais toi-même fait de l’homme idéal pour faire sa vie. Tout le contraire même. Comme n’importe qu’elle petite fille qui attend son « prince charmant », tu aurais cru avoir le compagnon idéal : l’homme à la grande carrière, ambitieux, avec qui ta vie serait en sécurité, rangée, sans problème autre que ceux du quotidien. Avec Jeffrey, ce n’est pas ce qui t’attendait. Alors pourquoi t’être accrochée? Et pourquoi s’accrocher encore après les derniers événements dans votre couple? D’ailleurs vous n’en étiez plus un. Cependant, ton cœur s’affolait encore en sa présence, tu ne pouvais le nier. Pourquoi lui… Tu avais laissé un silence s’installer entre vous. Pourtant, tu ne le quittais pas du regard. « Je… Les sentiments ne se commandent pas. Je pourrais te retourner la question. Pourquoi moi? Je ne fais tellement pas partie de ton monde, que ça pourrait être ennuyant à mourir pour toi. » Autre réalité, mais qui ne semblait pas le déranger, puisqu’il témoignait toujours de l’intérêt pour toi. Ta réponse n’était pas suffisante. En fait, tu ne répondais pas vraiment. Tu n’allais pas t’esquiver cette fois. Tu allais tenter d’expliquer le pourquoi du comment. Tu allais être franche, sans détour, sans réplique cinglante, sans plaisanterie. « Je t’ai choisi, parce que… Parce que j’aimais ce que tu me faisais ressentir. Je n’ai jamais ressenti ça dans mes relations ultérieures. Dès le début tu m’as fait sentir comme si j’étais spéciale, unique… La seule à qui tu pouvais montrer d’autres côtés de toi que celui du dealer, mauvais garçon. » Tu prends une profonde inspiration. Tu avais décroisé tes bras, tes gestes suivant maintenant tes paroles. « J’ai toujours eu l’impression qu’il ne pouvait rien m’arriver lorsque j’étais avec toi, que j’étais en sécurité, même si ton monde est rempli de danger. Je t’ai choisi parce que j’aimais que tu me sortes de ma zone de confort. Parce que tu me faisais sentir vivante… » Ta gorge se noua. L’émotion prenait le dessus. Pas que tu allais te mettre à pleurer, mais cela t’avais dépassé. Tu prenais conscience que tu avais parlé au passé.  Ce n’était plus cela maintenant. Cela avait changé, parce que vous n’étiez plus ensemble. Ces sentiments avaient été brisés. Ils demandaient à être retrouvés. Tu avais les mains positionnées sur ta poitrine, sur ton cœur. Tu avais parlé avec tes émotions. Tu ne demandais pas en retour qu’il t’explique pourquoi il t’avait choisi toi. Tu laissais tes paroles en suspens, le temps qu’elles fassent leur bout de chemin jusqu’à Jeffrey. Tu ignorais comment il allait réagir. Peut-être en avais-tu trop dit, ou pas assez. Tu fus « sauvée » par le serveur qui amena vos plats, coupant le silence et cette conversation qui avait pris une tournure intéressante.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
« Contenu sponsorisé »

MessageSujet: Re: (FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(FlashForward)Talhia&Jeffrey ► Tu es devenue une petite rebelle dis-moi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeffrey Todd Hellstrom
» Jeffrey !? Remet nous des glaçons !
» Jang Ilian ► Jeffrey, remet nous des glaçons!
» Liste des pilotes montants
» Soeur Sourire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BURIED SECRETS :: LAST KISS GOODBYE :: les archives :: rps terminés/abandonnés-