AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
le forum est enfin ouvert, rejoignez nous ! on vous attend avec impatience.
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures.
mais aussi de laisser une trace sur bazzart pour qu'on soit toujours au top.

Partagez | 
 

 Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »

MessageSujet: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Mer 25 Juin - 17:27


Logan Reed
I believe I can fly

NOM COMPLET ☇ Logan Phillip Reed SURNOMS ☇ Sa mère l'appelle Lou AGE ☇ 27 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE ☇ 14 Mai 1987 à New York ORIGINES ☇ Amérindien NATIONALITÉ ☇ Américain MÉTIER/ÉTUDES ☇ Sans emploi ORIENTATION SEXUELLE ☇ Hétéro STATUT ☇ Célibataire STATUT MONÉTAIRE ☇ Pas un rond TROIS QUALITÉS ☇ Courageux, serviable et franc TROIS DÉFAUTS ☇ Prompt à juger, colérique et un peu brute GROUPE ☇ Hum... Si vous avez une idée ? CÉLÉBRITÉ ☇ Jason Momoa CRÉDITS ☇ Tumblr Hawaiian Jesus

Logan est loin d'être un être solitaire mais il n'a pas vraiment eu d'amis quelque soit l'époque de sa vie, étant un peu trop différent des autres. Il ne s'est jamais senti à sa place nul part, c'est peut-être la raison pour laquelle il s'est senti obligé de bouger partout où il l'a pu. Il n'a jamais été à la fac et a exercé un nombre incalculable de petits boulots au cours de son voyage au travers des U.S.A. Il n'a qu'un rêve : voir le monde et être libéré des chaines que nous impose la vie. Il n'est pas vraiment un exemple pour les autres mais il a un grand coeur et c'est tout ce qui compte, non ? C'est un homme bon qui n'a simplement pas eu de chance. Au lycée, il traînait avec les mauvaises personnes, consommait de la drogue et traînait tard dans les rues de NY. Il a une petite soeur de trois ans sa cadette dont il n'a jamais été vraiment proche, ce qu'il regrette énormément. Il possède quatre tatouages : un symbole maori dans le cou, une suite de triangles noirs sur l'avant-bras gauche, la phrase "À l’amour, la gloire, l’argent, la loyauté, la justice, je préfère la vérité." en anglais sur le bras droit et un phénix sur l'aine. Il aime les livres et a une très grande culture littéraire, bien qu'il n'aime pas vraiment l'étaler. C'est un grand passionné de poésie. Il n'est jamais tombé amoureux, malgré un grand nombre de petites amies à son compteur.


PRÉNOM/PSEUDO ☇ Ashe AGE ☇ 21 ans PAYS/RÉGION ☇ France FRÉQUENCE DE CONNEXION ☇ Dès que possible SCENARIO OU PERSONNAGE INVENTE ? ☇ Perso inventé COMMENT AS-TU TROUVE LE FORUM ? ☇ Top site COMMENTAIRES/SUGGESTIONS ☇ Il y a toujours des majuscules aux noms propres ;)  ON EST BAISABLE ? ☇ Plutôt oui :p PETIT MOT POUR LA MIFA ☇ Une tite pièce siouplait ? CODE DU RÈGLEMENT ☇ cara approuve   
Code:
[b]jason momoa[/b] ☇ logan reed


Dernière édition par Logan Reed le Mer 25 Juin - 19:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Mer 25 Juin - 17:27


Il est au sein des bois un charme solitaire,
Un pur ravissement aux confins du désert,
Et de douces présences où nul ne s’aventure
Au bord de l’océan qui gronde et qui murmure
Sans cesser d’aimer l’homme, j’adore la Nature

On dit toujours que l'herbe est plus verte ailleurs et lorsque Logan posa son sac sur la pelouse du parc dans lequel il décida de se reposer un peu, il fut forcé de reconnaître qu'en tout cas, elle était belle et bien plus verte ici. Tout semblait tellement plus parfait dans cette ville que de là où il venait. L'herbe était tondue de près, les hais taillées parfaitement. Même les enfants qui s'amusaient sur les toboggans étaient tirés à quatre épingles, comme de gentils petits princes. L'espace d'une seconde, il se sentit un peu honteux, avec ses cheveux longs et emmêlés, sales et ses vêtements usés. A quelques mètres de là, une mère de famille bien sous tous rapports, le regardait, l'air ahuri, se demandant probablement ce qu'un type comme lui venait faire à Santa Barbara. A vrai dire, il ne le savait pas lui-même et jamais il n'avait prévu de se rendre dans la plus proprette des villes de Californie.

Il s'était contenté d'avancer presque tout droit depuis New York, où il était né, avait grandi puis vécu quelques années. Un sac proche de craquer sur le dos, des chaussures faites pour la marche. C'était sans se retourner qu'il avait quitté la ville qui ne dort jamais pour... Pour quoi, au juste ? Partir à l'aventure ? Pas vraiment. Il voulait seulement voir le monde et surtout disparaître. Laisser derrière lui son père trop exigeant, sa mère trop protectrice et sa sœur si parfaite. Sans oublier sa vie pleine d'ennui. Il ne manquait sans doute à personne, de toute façon. Ce n'était certainement pas le gérant du magasin de sport dans lequel il travaillait qui irait s'inquiéter pour lui. Quant à sa famille... Il avait abandonné depuis si longtemps son téléphone portable qu'il ne savait pas du tout si quelqu'un avait cherché à le joindre.

Insupporté par les regards insistants des visiteurs du parc, le jeune homme, qui avait fêté ses vingt-sept ans depuis quelques semaines seulement, ramassa son sac à dos et quitta les lieux. Il ne lui fallut pas longtemps pour repérer l'hôtel le plus miteux de la ville (enfin, si on pouvait appeler ça miteux) et moins encore pour s'engager dans le hall d'entrée et appuyer sur la petite cloche posée sur le comptoir. En quelques secondes, un vieil homme arriva et l'observa un long moment des pieds à la tête avant d'oser lui adresser la parole, d'un ton bien moins hautain que ne l'aurait imaginé Logan. Ils échangèrent quelques brèves paroles et quand il fut clair que le nouveau venu avait assez d'argent pour se payer deux nuits complètes dans la plus petite chambre de l'hôtel, Logan s'empara de la clé qu'on rechignait à lui donner et disparut dans les étages.

Assis sur le petit lit d'une seule place, il regardait ses mains abimées par le travail qu'il avait du fournir au cours des deux ans qu'avait duré son voyage. Deux années au cours desquelles il avait pris tout ce qu'il avait trouvé : des postes de vendeurs quand il prenait encore la peine de se raser chaque matin, puis de simples travaux dans des fermes ou des usines lorsqu'il avait abandonné ce luxe. Cela l'avait abimé, certes, mais ça lui avait aussi appris ce qu'était la vie, la vraie. Loin de Brooklyn où il avait grandi dans une famille de classe moyenne, loin de sa mère toujours prête à voler à son secours ou de son père qui passait son temps à le pousser et à lui rappeler quelle déception il était pour lui. Loin de sa petite sœur, Susan, née trois ans plus tard, qui s'était révélée être une telle perle, réussissant toujours, partout. Elle était devenue avocate tandis que Logan, n'ayant jamais vraiment eu la chance d'exprimer voir même de découvrir ses passions, s'était contenté de garder le job de vendeur dans ce magasin de sport qu'il avait trouvé lors des vacances d'été de sa première année de lycée. Son père avait renoncé alors à lui payer la fac, jugeant qu'il ne ferait jamais rien d'utile avec un diplôme.

Logan n'avait même pas pris le temps d'être déçu du choix de son géniteur. Il avait travaillé longtemps pour économiser assez pour se prendre un studio de 25mà dans un horrible quartier new-yorkais, envahi par les cafards. Jusqu'au jour où il en avait eu assez. Il s'était levé un matin et comme tous les jours, ses yeux s'étaient posés sur le poster représentant une réserve indienne du sud des États-Unis. La seule chose qu'il devait à son père : ses origines. Il avait longtemps essayé d'en être fier mais c'était difficile quand le patriarche ne souhaitait jamais en parler. Alors il s'était promis qu'un jour, il trouverait l'une de ces tribus et qu'il découvrirait d'où il venait. Et ce matin de l'année 2012, il avait décidé qu'il était temps. Sans prendre la peine de prévenir qu'il ne viendrait pas travailler, sans même dire au revoir à sa mère, il s'était rendu jusqu'à sa banque et avait retiré tout l'argent qu'il pouvait en liquide. Puis, il avait détruit sa carte de crédit, abandonné les clés de son appart dans la boite aux lettres, son portable sur sa table de chevet et, muni d'un grand sac à dos remplis du strict minimum pour vivre, il avait quitté New York sans un regard en arrière.

Il avait marché deux ans, roulé parfois, aux côtés d'un voyageur acceptant de le prendre en stop. Il avait rencontré des gens, été déçu parfois, mais il n'avait jamais regretté d'être parti. Très vite, son espoir de rejoindre une tribu indienne s'était transformé en autre chose. Il avait tant voyagé, vu tant de choses qu'il ne voulait plus s'arrêter. Il restait rarement plus de deux ou trois mois au même endroit. Il voulait faire le tour des U.S.A. puis partir en Amérique du Sud, ou peut-être au Canada, en Europe ensuite et puis en Inde, au Japon. Il voulait tout voir, tout faire. Seulement, sans la moindre ressource, ce n'était pas aussi facile qu'il le croyait et à l'aube de l'été 2014, il se trouvait piégé à Santa Barbara, sans un sous en poche, pas lavé depuis une semaine. Il avait détesté Los Angeles, les strass et les paillettes, les gens superficiels... Et n'était parvenu à économiser que pour deux nuits dans un hôtel pourri à quelques kilomètres de la ville.

C'était donc là que s'arrêtait son rêve ? Dans cette chambre sans charme, sans argent, la faim au ventre ? Il pourrait au moins prendre une douche, c'était toujours ça de gagné. Mais du peu qu'il avait aperçu des habitants de Santa Barbara, il aurait un mal fou à se faire accepter, avec ses cheveux longs, ses baggys et ses tatouages. Sans compter que dans deux nuits, il n'aurait plus d'autre choix que d'élire domicile sur l'un des bancs du parc qu'il avait visité plus tôt. Ça allait jaser dans les chaumières, car cette ville n'était certainement pas habituée à accueillir un sans domicile fixe dans ses rangs. Il n'imaginait même pas comment il pourrait créer des liens ici, ni même trouver un travail. Mais il lui fallait se reposer, il était vidé de toute énergie et avait compris depuis bien longtemps que sans argent, il n'irait pas plus loin.



Dernière édition par Logan Reed le Mer 25 Juin - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MODERATEUR + SOUMETTEZ VOUS A NOUS
avatar
pseudo : alaska ≈ justine
célébrité : sophie turner.
crédits : ice and fire, alaska.
messages : 838
je suis ici depuis : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Mer 25 Juin - 17:59

     le cast got s'agrandit   
bienvenue parmi nous et merci pour ton inscription ! si tu as la moindre question n'hésite pas   excellent choix d'avatar, et courage pour ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Mer 25 Juin - 18:34

Merciiii    
Revenir en haut Aller en bas
STAFF + LECHES NOUS LES PIEDS
avatar
pseudo : apple_juice
célébrité : Holland Roden
crédits : freckles sloth (ava); gifs niall/holland (apple_juice)
messages : 658
je suis ici depuis : 10/04/2014

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Mer 25 Juin - 18:55

Bienvenue sur BS et merci de nous avoir rejoins!    
EXCELLENT CHOIX D'AVATAR! Dès à présent, sache que je te vénère     
Si tu as besoin de quoi que ce soit, le staff est là pour toi    


life is never easy for those who dream


©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Mer 25 Juin - 19:23

Merci jolie demoiselle !
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE + ON VOUS AIME
avatar
pseudo : spirit ☆ Cassandra
célébrité : TroianCUTEBellisario
crédits : tumblr (gifs) & november (avatar)
messages : 132
je suis ici depuis : 01/06/2014

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Mer 25 Juin - 19:41

Jason Bienvenue parmi nous


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODERATEUR + SOUMETTEZ VOUS A NOUS
avatar
pseudo : alaska ≈ justine
célébrité : sophie turner.
crédits : ice and fire, alaska.
messages : 838
je suis ici depuis : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Mer 25 Juin - 20:20


tu es validé(e)
tu es libre de tes mouvements


« j'aime tellement ton personnage, mon dieu   tu écris bien et ta fiche est extrêmement agréable à lire   par contre ce qui me pose problème c'est le choix du groupe. enfin je n'arrive pas à me décider entre little white lies & one's past is what one is, même si je pencherais plutôt pour le deuxième.   je ne sais pas ce que tu en penses, mais le fait qu'il soit parti de chez lui dénote une certaine hantise du passé et de ce qu'il a pu ressentir lorsqu'il vivait avec ses parents et sa soeur, non ?   quoi qu'il en soit, en attendant qu'on élucide ça, tu peux faire les démarches qui suivent !    »

Et voilà petit padawan, par les grands pouvoirs qui me sont conférés, j'ai le privilège de te faire part de ta validation ! Bienvenue à toi et bravo ! Tu es désormais libre de tes mouvements, c'est pas trop génial ça ? Bref, on est tellement sympa sur bs qu'on va te donner tous les liens dont tu as besoin pour devenir le meilleur des meilleurs.

CE QUE TU PEUX FAIRE DÉJÀ ☇ Déjà c'est mendier des liens auprès des autres (et créer ta propre fiche par la même occasion). Tu peux aussi demander tout ce que tu désires, on est à ton service. Par contre si t'as besoin de créer ta famille ou que tu ne trouves pas ton âme soeur parmi les membres déjà inscrits bah tu peux toujours créer un ou des scénario(s). Enfin n'oublie pas de flooder gaiement et participer au jeux ici et de t'amuuuser.

CE QUE TU PEUX FAIRE EN PLUS ☇ Créer un compte twitter & instagram. ET créer un sujet pour les sms que ton personnage échangera avec les autres.
N'OUBLIE PAS LE PLUS IMPORTANT : S'AMUUUSER :
burried secrets ©️ tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Jeu 26 Juin - 9:30

Merciiiiiiiiii
Pour le groupe en effet, je pense que "one's past is what one is" conviendra tout à fait ^^
Je vais faire ma fiche de lien, j'espère pouvoir RP très vite ! Encore merci, votre forum est magnifique <3
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DU MOIS + LA CLASSE
avatar
célébrité : Nina Dobrev
messages : 450
je suis ici depuis : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Jeu 26 Juin - 9:31

Quel choix    

Bienvenue


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODERATEUR + SOUMETTEZ VOUS A NOUS
avatar
pseudo : runner.
célébrité : tylerposey.
crédits : shiya & tumblr.
messages : 397
je suis ici depuis : 20/04/2014

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   Lun 14 Juil - 11:36

    Bienvenue  


I WANNA ROCK

.
(she)wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »

MessageSujet: Re: Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .   

Revenir en haut Aller en bas
 

Logan - Like a hobo from a broken home, Nothing's gonna stop me .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Logan Echolls
» Alice Logan [validée]
» Logan Wright
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BURIED SECRETS :: LAST KISS GOODBYE :: les archives :: fiches abandonnées-