AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
le forum est enfin ouvert, rejoignez nous ! on vous attend avec impatience.
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures.
mais aussi de laisser une trace sur bazzart pour qu'on soit toujours au top.

Partagez | 
 

 Le nouveau venu [Pimprenelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »

MessageSujet: Le nouveau venu [Pimprenelle]   Jeu 26 Juin - 12:50





Pimprenelle & Logan

We never know we go - when we are going -
We jest and shut the door
Fate following behind us bolts it
And we accost no more. [


Deux jours. Ou plutôt deux nuits. C'était tout ce qu'il avait pu s'offrir dans cet hôtel miteux : deux petites nuits dans un lit minuscule et inconfortable. Il n'en avait pas vu de ses propres yeux mais Logan suspectait même que l'endroit accueille quelques cafards qui, eux, ne payaient pas de loyer. Il avait réussi à convaincre le «maitre d'hôtel » de lui laisser passer la matinée entière dans la chambre, à condition que personne ne vienne la réclamer. Ce qui n'était pas arrivé. Mais midi avait sonné et le jeune homme n'avait eu d'autres choix que de disparaître, abandonnant derrière lui le maximum de confort dont il avait bénéficié depuis des mois.

Depuis, sans un sous en poche, il arpentait les rues en regardant le sol la plupart du temps, afin d'éviter le regard des touristes qui commençaient à arriver et des habitants qui n'avaient rien de mieux à faire que de se promener dans les rues ensoleillées de la petite ville. Il avait pris la peine de se raser un peu, troquant sa barbe de six mois contre un bouc un peu plus élaboré qui lui donnait un air un peu plus propre. Il avait même lavé un marcel blanc qu'il portait désormais sans avoir à craindre du regard des passants. Mais ses cheveux bruns, bien que finalement propres, pendaient toujours sur ses épaules sans trop d'élégance. Une bonne coupe et un peu de shopping ne lui auraient pas fait de mal mais quand il voyait les prix exorbitants des quelques chemises qu'il avait croisé dans les vitrines sur sa route, Logan préférait encore s'abstenir. Même avec un salaire, il lui faudrait encore choisir entre un lit et une douche ou un pantalon neuf. Enfin, vu le prix d'une chemise, il n'aurait sans doute jamais assez pour louer un appartement bien à lui mais qu'importe, ce n'était pas la première fois qu'il passait la nuit dans un hôtel ou dans la rue. Ce qu'il semblait avoir à faire le soir même.

La journée passa lentement. Le jeune homme regardait de plus en plus attentivement les vitrines pour vérifier qu'aucune ne comportait une annonce pour un petit boulot quelconque. Mais il n'en trouva aucune dans la partie de la ville où il se trouvait. La communauté de Santa Barbara semblait se suffire à elle-même, ne nécessitant nullement l'intervention d'un tiers pour apporter quoique ce soit. Si encore Logan avait sa guitare, il aurait pu jouer de la musique sur un bout de trottoir en espérant récolter quelques pièces de monnaie mais il ne pensait pas que ses légers talents de musiciens auraient suffit à lui attirer la sympathie des passants.

Quand le soleil se décida enfin à disparaître à l'horizon, Logan se laissa tomber sur un banc qui bordait une petite rue tranquille. Il n'était pas très à l'aise à l'idée de dormir là, au milieu de la rue, mais le parc qu'il avait repéré en arrivant en ville était entouré d'une clôture bien fermée. Il finirait sans doute par l'escalader, mais pas tout de suite. Il profita plutôt de la lumière vacillante d'un lampadaire qui commençait à s'allumer pour sortir un livre rapiécé de son sac à dos et s'installa un peu plus confortablement sur le banc pour débuter sa lecture. C'était un recueil d'Emily Dickinson qu'il avait déjà lu au moins trois fois mais il n'avait pas eu l'occasion de refaire sa bibliothèque portable depuis quelques semaines alors... Il avait trouvé ce livre abandonné sur un muret de pierres quelque part entre Los Angeles et Reno, dans le Nevada. Et il se sentait incroyablement reconnaissant envers la personne qui l'avait laissé là, lui ayant permis d'occuper un peu mieux certaines de ses soirées. Celle-ci semblait partie pour être comme tant d'autres : il ne serait rien de plus qu'un homme solitaire, lisant sur un banc à la lueur d'un lampadaire. Un homme seul et pauvre au milieu de l’opulence bourgeoise de la Californie.


© Daph


Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DU MOIS + LA CLASSE
avatar
célébrité : Nina Dobrev
messages : 450
je suis ici depuis : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Le nouveau venu [Pimprenelle]   Jeu 26 Juin - 17:58

PIMPRENELLE & LOGAN.


.
La jeune femme ne savait plus ce qu'il se passait dans sa vie , son frère revenait et Camille aussi , elle était complètement déboussolée. La jeune brune avait donc décidé de faire du shopping elle était pas riche mais shopping avec elle rimait avec vole . Elle mit une robe noire avec des bottines de " motarde " comme aimait dire sa meilleure amie Blue ' et laissa ses cheveux détaché , elle mit comme accessoire juste des lunettes de soleil et sortit de chez elle . Elle soupira rien n'allait dans sa vie et voilà que deux fantômes revenaient et elle devait faire comme si tout allait bien  mais rien n'allait c'était le contraire sa vie était un véritable KO . Elle se droguait et buvait comme si un alcoolique car oui elle était alcoolique mais jamais elle ne pouvait se l'avouer pour elle , elle buvait seulement un peux trop mais pouvait s'arrêter comme ca en un claquement de doigts. Elle marchait tranquillement dans la rue et rentra dans une premiere boutique de luxe , elle connaissait le vendeur elle avait du coucher avec lui la semaine d'avant rien de mieux pour pouvoir mettre des trucs dans son sac .

Pimprenelle était dans la boutique à regardait les lunettes de soleil , et en prit une et la mit dans son sac tranquillement et regarda le vendeur avec un grand sourire car oui il ne pouvait que se taire et la regarder faire , oui elle faisait du chantage car si elle la dénonçait elle allait faire la même tous deux avaient couchés dans la remise pendant ses heures de services chose totalement interdite. Elle lui fit un coucou et alla vers les bijoux  et craqua sur un bracelet , elle l'appela pour l'essayer et partit avec en lui faisant un bisous sur la joue et quitta le magasin .

La jeune brune était totalement contente de sa journée elle avait réussi à refaire sa garde robes et ses bijoux. Elle marcha tranquillement et s'arrêta dans une épicerie et acheta une bouteille de  bière et un paquet de clopes. Elle marcha et vit un jeune homme assis sur un banc , elle s'arreta et s'assit à cotez de lui et but un  peu de sa bière " C'est magnifique ?" Elle tendit sa main avec un sourire sincère  " Pimprenelle et toi ? ". Elle regarda devant elle et reposa son regard sur le jeune homme " SI je te dérange je me tire mais j'aime tellement m'assoir ici c'est tellement reposant non ?" . Elle reporta la bouteille à sa bouge et la tendit vers lui pour savoir si il en voulait e remarque ses tatouages " Whaouu il est magnifique , ca représente quelque chose ?
CODE BY .INFINITY


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Le nouveau venu [Pimprenelle]   Jeu 26 Juin - 18:54





Pimprenelle & Logan

We never know we go - when we are going -
We jest and shut the door
Fate following behind us bolts it
And we accost no more.


DPerdu dans sa lecture, concentré sur la poésie des mots, Logan se surprit à sursauter légèrement quand une voix se fit entendre. Il leva les yeux de son livre et les posa sur la jeune femme qui s'était installée à ses côtés. Il la détailla des pieds à la tête. Avec ses longs cheveux bruns et sa robe noire qui épousait parfaitement ses formes, elle ressemblait à toutes les filles qu'il avait déjà croisé. Il s'empêcha de penser : « une gosse de riche parmi tant d'autres » de justesse. Il ne savait rien d'elle et il pouvait très bien se tromper à son sujet, même si son instinct le trompait rarement. Il serra la main qu'elle lui tendait en répondant simplement de son air le plus sympathique possible :

« Logan »

Il ferma son livre d'un coup sec et le posa sur ses genoux, portant toute son attention sur sa nouvelle camarade. Elle portait un prénom assez original, qu'il n'avait jamais entendu de sa vie. Il faut dire qu'il y avait beaucoup de choses ici qu'il n'avait jamais croisé. Sans doute que l'une des filles dans le coin devait s'appeler « Princesse », il n'en serait pas surpris le moins du monde. Logan continua sa contemplation étonnée de la jeune femme. Il ne la trouva pas tout de suite vraiment belle. Elle était parfaite, aucun défaut ne venait troubler sa peau lisse, aucun défaut ne venait déformer ses traits. Elle aurait pu aussi bien être mannequin et elle devait plaire à tous les hommes qu'elle croisait. Logan était seulement un homme difficile et il aimait les caractéristiques uniques. Comme son prénom, par exemple. C'était l'une des choses qui lui plaisait le plus chez elle pour le moment.

« Tu peux rester. » lui répondit-il finalement, quand il sentit que son regard se faisait un peu trop insistant et que la politesse risquait d'en pâtir. Il avait naturellement utilisé le tutoiement, comme elle l'avait fait elle-même. Pimprenelle semblait jeune, elle devait bien avoir cinq ans de moins que lui mais elle était assez naturelle pour qu'il se sente à l'aise pour lui rendre la politesse. La compagnie lui était rarement désagréable. Quand on ne possédait plus rien, les discussions devenaient notre première richesse.

« C'est vrai que le coin est sympa, je me grillerais bien une clope, si j'en avais encore une. »

Cet aveu était sorti tout seul, alors qu'il s'était juré en la voyant pour la première fois qu'il ne dirait rien de sa situation. Enfin, ce n'était pas un indice très significatif, n'importe qui pouvait se trouver à cours de cigarettes à un moment ou à un autre. Même si elle avait l'air sympa et assez courageuse pour venir parler à un inconnu qui devait tenir plus du bûcheron que du mannequin, il ne voulait pas vraiment que la rumeur qu'un SDF trainait dans la ville se répande comme une trainée de poudre. Autant glaner un peu de tranquillité tant qu'il le pouvait.  

Logan adressa un sourire à Pimprenelle et souleva d'une main le livre qui était resté sur ses genoux, lui montrant la couverture. Il aimait toujours parler de littérature quand il le pouvait et trouvait que c'était un bon moyen de jauger la personne à qui on s'adressait. S'il ne pensait pas que la vie se trouvait dans les livres, on pouvait tout de même en apprendre beaucoup sur quelqu'un en sachant ce qu'il aimait lire ou non.

« Tu as lu ce livre ? » demanda-t-il joyeusement. « Je l'ai trouvé dehors il y a quelques jours. Je pense que c'est l'un de mes préférés. » Sans doute parce qu'il n'avait pas eu l'occasion d'en dévorer beaucoup d'autres ces derniers temps. Ce bouquin avait été son compagnon un peu trop longtemps. Un petit contact avec le genre humain n'allait certainement pas lui faire de mal. Il allait rester coincé ici sans doute pour un moment alors il voulait donner une chance aux habitants, d'autant plus qu'elle semblait vouloir lui en donner une aussi


© Daph


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DU MOIS + LA CLASSE
avatar
célébrité : Nina Dobrev
messages : 450
je suis ici depuis : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Le nouveau venu [Pimprenelle]   Jeu 26 Juin - 19:31


We never know we go - when we are going -
We jest and shut the door
Fate following behind us bolts it
And we accost no more..
Pimprenelle & Logan
Pimprenelle regardais droit devant elle , elle adorait totalement cette vue et de se balader la nuit , elle croisait personnes et surtout pas les gosses de riche  de cette foutue ville qui se croyaient les rois du monde . Elle fit un grand sourire "Ravis de te connaître Logan " Elle était sincère, elle posa bouteille par terre et déposa son regard sur Pimprenelle , elle sentait les regards insistant du jeune homme mais ne dit rien pas tout de suite , même si elle était gênée d'être observer comme ca . elle était ravie de pouvoir rester , elle l'aurait plutôt mal prit mais elle pouvait le comprendre ,beaucoup de personnes adoraient la solitude comme elle a certain moment . Pimprenelle avait eu besoin en cette magnifique soirée de sortir pour ne pas rester enfermé chez elle. Elle attrapa sa bouteille et en but une gorgée et la reposa . Elle se sentait totalement con d'être venue lui parlé et si jamais c'était un tueur en série ou un truc du genre elle était totalement dans la merde , même si elle savait se défendre elle détestait la violence et rester paralysée devant quelqu'un violent , mais il n'avait pas l'air méchant malgré son physique imposant et musclé.

Pimprenelle l'observa du coin de l'œil discrètement et écouta sa phrase et chercha dans son sac " Je crois que je suis ta sauveuse pour ce soir " Elle rigola et des personnes se retournèrent sur elle oui elle n'était pas vraiment discrète mais elle s'en foutait totalement elle était comme elle était et surtout elle était fière , fière de ne pas être comme tous le monde et de rester comme elle veux être malgré les regards et les phrases des gens quand elle passait près d'eux , il fallait dire qu'elle avait couché avec certains hommes mariés mais ca c'était pas son problème , son problème à elle c'était de gâcher sa vie le plus possible et pour le moment elle y arriver bien même tres bien . Elle sortit de ses pensée et tendit le paquet à Logan Tu en prends autant que tu veux je sais ce que c'est de ne pas avoir de cigarettes Elle le regarda dans les yeux il avait l'air de pas avoir une vie très sympa

Pimprenelle regarda le livre et fit un grand sourire " Je crois que c'est ma poétesse favorite ". Elle sortit son briquet et alluma sa cigarette et tendit le briquet à Logan avec un sourire , elle tira sur celle-ci "J'aime mieux me souvenir d'un Couchant
Que jouir d'une Aurore
Bien que l'un soit superbe oubli
Et l'autre réel.

Car il y a dans le départ un Drame
Que rester ne peut offrir -
Mourir divinement en une fois le soir -
Est plus aisé que décliner -"
Pimprenelle le regarda avec un grand sourire , elle n'avait pas écouté à l'école pensant trop a son retour chez elle et son pére qui allait lever la main sur elle car elle avait laissé trainer son manteau ou sa peluche sur le sol . Mais certaine phrase d'elle l'avait totalement marqué et certain poéme avait reussi à la sortir de l'ennuie et de ses idées noires Ca m'a sauvé la vie de lire ceci Elle baissa les yeux elle en avait trop dit et changea de discussion " Tu es ici depuis longtemps ?

code by mirror.wax


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Le nouveau venu [Pimprenelle]   Jeu 26 Juin - 22:40





Pimprenelle & Logan

We never know we go - when we are going -
We jest and shut the door
Fate following behind us bolts it
And we accost no more.


Le paquet de cigarettes fut accueillit par Logan comme le plus beau cadeau qu'on ne lui ait jamais fait. Il avait acheté un paquet en arrivant, avec le peu qu'il lui restait et s'était promis de faire en sorte de l'économiser au maximum mais, bien sûr, il n'avait pas tenu. Comme si on lui offrait un immense hamburger et qu'on lui demandait d'attendre trois jours avant de commencer à le manger... Il remercia poliment sa camarade et s'empara du paquet mais, au lieu de suivre son conseil et de prendre plusieurs cigarettes, il se contenta d'une seule. Il restait un peu trop fier et ne voulait surtout pas donner l'impression de manquer de quoi que ce soit. Cependant, après une seconde d'hésitation, il glissa la clope derrière son oreille et en retira une autre du paquet, qu'il alluma avec le briquet qu'on lui proposait.

La discussion était tranquille, tout comme la nuit qui s'installait confortablement sur la ville. Quelques passants trainaient encore les rues, jetant parfois des coups d'œils vers le drôle de couple assis sur ce banc, en particulier quand la jeune femme éclata d'un grand rire qui fit l'effet d'une bouffée d'air frais à Logan. Elle semblait si simple, si naturelle et tellement loin de faire attention à ce qu'on pouvait penser d'elle. Très peu semblable, en somme, à ce que le jeune homme avait imaginé en posant les yeux sur elle pour la première fois. Il était heureux de voir que les gens normaux existaient encore et partout, même ici à Santa Barbara où tout avait l'air tellement cristallin. Peu importe le temps qu'il aurait à passer ici pour se refaire une santé, avec des gens comme Pimprenelle dans les parages, il imaginait déjà que tout se passerait bien.

Il fut d'autant plus heureux de l'entendre répondre qu'Emily Dickinson était son poète favori. C'était une femme dont l'oeuvre tournait souvent autour de la mort et bon nombre la trouvait bien trop morbide pourtant elle restait parmi les plus grands auteurs de ce pays. Il fut même touché d'apprendre que la lecture du poème qu'elle venait de lui citer lui avait sauvé la vie. Ils se ressemblaient un peu sur ce point, bien que Logan n'irait pas jusque là s'il devait en parler lui-même, il reconnaissait aisément qu'avoir ce livre auprès de lui avait été d'une grande aide. Cette jeune femme était donc surprenante mais aussi très intéressante. Car qui ne se serait pas demandé de quoi, au juste, Emily Dickinson l'avait sauvé ? Hélas, les bonnes manières qu'avaient conservées Logan l'empêchèrent de poser directement la question. Ce n'était pas encore l'heure pour les confidences.

Il fut conforté dans son choix de ne pas en demander plus quand Pimprenelle décida subitement de changer de sujet. Peut-être n'était-ce là qu'une façon de continuer la conversation, peut-être évitait-elle vraiment la question. Qu'importe, l'homme se sentait de bonne humeur et décida de la laisser tranquille avec ces questions. Jugeant que celle de la jeune femme ne révélait pas trop de sa personne, il choisit d'y répondre en toute franchise.

« Je suis arrivé avant-hier, à vrai dire. Et c'était plus ou moins un accident. Mais je me plais bien ici, je crois, je pense rester quelques temps. »

Lui qui était habituellement si franc se surprenait à masquer en partie la vérité. Il ne mentait pas tout à fait en disant qu'il se plaisait à Santa Barbara. C'était une ville fort agréable de ce qu'il en avait vu, bien moins grande que la cité des Anges mais tout autant ensoleillée. Il ne pouvait s'empêcher pourtant de penser qu'il n'y trouverait pas sa place. Tout semblait être sous le signe du luxe et de l'exubérance, tout ce qu'il n'était pas. Il avait réussi à se faire assez discret jusqu'à présent mais si quiconque s'apercevait qu'il dormait dehors et s'il ne parvenait pas très vite à s'offrir une situation convenable, sa tranquillité ne durerait sans doute pas.

« Et toi ? »

Si elle semblait être native de la région tant elle avait l'air à l'aise dans cet environnement, il savait maintenant en la regardant qu'il ne devait surtout pas se fier à son jugement un peu trop prompt. Il était tout à fait possible qu'elle ne soit rien de plus qu'une âme perdue ici, tout comme lui. Il prit plaisir à imaginer que cela les rapprocherait, qu'il pourrait lier sa première amitié dans cette ville.


© Daph


Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DU MOIS + LA CLASSE
avatar
célébrité : Nina Dobrev
messages : 450
je suis ici depuis : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Le nouveau venu [Pimprenelle]   Lun 30 Juin - 18:36


We never know we go - when we are going -
We jest and shut the door
Fate following behind us bolts it
And we accost no more..
Pimprenelle & Logan
Elle savait ce que cela faisait de ne pas avoir de cigarette dans la journée alors lui en donner une ne lui posait aucune problème . Elle était née ici  dans cette ville qui lui rappelait tant de mauvais souvenirs , son enfance malheureuse sous le signe de la violence par son père qui s'en foutait d'elle heureusement son frère était la pour l'aider et la faire vivre elle serait déjà morte dans lui. Elle reposa son regard sur Logan et fit un petit sourire il fallait pas se fier à  l'apparence la preuve  Logan qui pouvait faire peur au premier abord était un homme pour le moment adorable." Comment ca par accident ? La jeune femme était une grande curieuse et voulait tout savoir , elle savait qu'il pouvait l'envoyer chier mais c'était pas grave , il fallait qu'elle pose la question c'était son pire défaut elle le savait mais c'était plus fort qu'elle . Pimprenelle poussa un long soupire que répondre à cette question " Je suis née ici malheureusement " Elle avait dit sa doucement en regardant droit devant elle , pensant à son père mort sur le sol de la cuisine elle le couteau dans la main , pourquoi elle repensait a cette scène . Le soir ou elle avait tué son père elle s'était refugier sur ce même banc enfin le lendemain quand la police avait emmené son frère croyant que le coupable c'était lui alors que non il avait rien fait , il avait juste protégé sa petite sœur. Elle ferma les yeux sinon elle allait se mettre à pleurer , elle ralluma une  cigarette et tira dessus lentement.

Pimprenelle reposa son doux regard sur Logan et fit un petit sourire  " Tu connais quoi de cette maudite ville ?"
Elle l'avait surnommé comme ca depuis toute petite  pour elle c'était une ville maudite. Elle regarda le sol et tira sur sa cigarette , elle était contente d'être la ce soir avec lui de pouvoir parler calmement de tout et de rien et d'être une autre personne , de se montrer réellement comme elle était sans artifice , sans drogue , sans alcool non juste elle comme elle était réellement dans la vrai vie et elle en était ravie . La jeune femme toussota et regarda le ciel " Je suis contente de te parler en  tout cas et d'apprendre à te connaître finalement tous les hommes ne sont pas tous les mêmes ". Ses yeux se reposa sur le visage de Logan , elle venait d'en dire un peux plus sur elle et sa vie , sur sa peur des hommes. Elle tira sur sa clope que c'était bon de sentir la nicotine rentrer dans sa gorge un plaisir immense
code by mirror.wax


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »

MessageSujet: Re: Le nouveau venu [Pimprenelle]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le nouveau venu [Pimprenelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouveau venu
» Nouveau venu cherche partie(s) de JdR
» le nouveau venu: ametz
» Un nouveau jour, un nouveau venu
» Un nouveau venu du pays de la Choucroute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BURIED SECRETS :: LAST KISS GOODBYE :: les archives :: rps terminés/abandonnés-