AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
le forum est enfin ouvert, rejoignez nous ! on vous attend avec impatience.
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures.
mais aussi de laisser une trace sur bazzart pour qu'on soit toujours au top.

Partagez | 
 

 La Belle et le Clochard [Arian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »

MessageSujet: La Belle et le Clochard [Arian]   Jeu 26 Juin - 22:09





Arian & Logan



Le temps filait doucement dans la belle ville de Santa Barbara. Logan était arrivé depuis la veille seulement et il ne savait pas comment la suite allait se passer. Il avait besoin de se reposer avant de repartir mais aussi de travailler, histoire de se refaire une petite fortune. Et ça, ça allait sans doute prendre un peu plus de temps que prévu. Enfin, il n'était pas pressé, il avait la vie devant lui et s'il trouvait de quoi se nourrir et se loger à intervalle régulier, sa vie pourrait être assez longue.

Mais pour le moment, il avait des besoins un peu plus urgents à remplir. Comme se nourrir, par exemple. Il observa une dernière fois son reflet dans le miroir de la minuscule salle de bain de la chambre d'hôtel où il logeait pour le moment. Il faudrait aussi qu'il s'achète un rasoir, histoire de faire un peu moins homme des cavernes. On aurait dit qu'il n'était pas sorti de chez lui depuis des mois alors qu'il avait passé deux ans à l'air libre, comme le prouvait sa peu tannée par le soleil. Au moins, il était propre, ce qui faisait une grande différence avec la veille. Sur le porte-serviette derrière lui séchaient un t-shirt et un marcel qu'il avait lavé à la main avec un peu de savon. Dès le lendemain, il pourrait enfin se changer et avoir l'air encore un peu plus présentable.

Le jeune homme regagna la chambre et attrapa son sac à dos usé. D'une poche interne, il sortit quelques billets de 5 dollars. Avec ça, il pourrait s'acheter à manger, un paquet de rasoirs jetables et même un paquet de clopes. Comme quoi, même au plus bas, la vie pouvait être belle. Fourrant les billets dans la poche de son jean délavé, il quitta la pièce, salua le propriétaire en passant dans le hall et gagna la rue. Le soleil brillait déjà haut dans le ciel, il avait perdu beaucoup de temps dans la salle de bain, une vraie gonzesse. Mais on pouvait bien lui pardonner sachant qu'il n'avait pas vu une baignoire depuis un certain temps, normal qu'il ait envie d'y passer plus d'une seconde. Les habitants et les touristes se baladaient en grand nombre dans les rues et Logan n'eut aucun mal à se fondre dans la masse, malgré les regards soupçonneux de certains sur son passage. Il n'était pas encore parfait et même quand il aurait pu se raser, il ne ressemblerait encore en rien aux autres passants...

Il dévala les rues en relevant la tête de temps à autres pour repérer un supermarché, un truc pas trop cher où il pourrait trouver son bonheur. Ses pas le menèrent presque automatiquement vers la plage bordée d'un trottoir sans la moindre bosse où se battaient cyclistes, coureurs, rollers et marcheurs. Il trouva finalement ce qu'il cherchait et entra sans attendre, parcourant les allées de la petite supérette en regardant à peine devant lui. Il s'empara de tout ce qu'il était venu prendre et fut sorti en quelques minutes. Son prochain arrêt fut le bureau de tabac voisin où il eut assez d'argent pour  s'acheter un paquet de Marlboro. Il se jura de faire en sorte d'en garder assez pour tenir la semaine et regagna le trottoir. Il se fraya un chemin jusqu'au sable blanc et se laissa tomber dessus, portant son paquet de clopes comme s'il s'agissait du Saint Graal. Il tâtonna dans ses poches un bon moment avant d'accepter de se rendre à l'évidence : il avait oublié son briquet dans son sac et n'avait plus assez d'argent pour s'en payer un de secours.

Logan hésita entre aller se noyer au fond de l'océan Pacifique ou simplement aller demander du feu à quelqu'un. Il ne pouvait plus attendre de se retrouver à l'hôtel pour profiter de cette petite part de bonheur. Il raya directement de sa liste les familles et les couples et les gens qui semblaient un peu trop aisés pour lui. Il ne restait donc pas grand monde. C'est ainsi qu'il repéra sa proie. Une femme seule, marchant près de l'eau. Elle portait un sac, il y avait donc une chance. De là où il était, il ne pouvait pas distinguer grand chose de plus que sa taille fine et ses longs cheveux noirs mais elle lui sembla engageante, sans qu'il ne sache vraiment pourquoi. Il se leva donc et se dirigea vers elle. Quand il fut assez proche pour la toucher -ce qu'il n'osa pas faire- il l'interpella de la manière la plus simple et la plus directe qui soit :

« Excusez-moi, mademoiselle, auriez-vous du feu, s'il vous plait ? »


© Daph


Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE + ON VOUS AIME
avatar
célébrité : emilia (perfect) clarke
messages : 18
je suis ici depuis : 20/06/2014

MessageSujet: Re: La Belle et le Clochard [Arian]   Ven 27 Juin - 21:56

Lady and the Tramp
Logan et Arian
Le temps est plus que parfait aujourd'hui. Le soleil brille et une légère brise adoucis la chaleur qui ne cesse d'accroître. Les rayons du soleil traverse les rideaux de la chambre de la jeune Coleman. Doucement ses yeux s'ouvrent et elle repousse la couette qui recouvre son corps à peine vêtu d'une petite nuisette en soie. Le réveil se trouvant sur sa table de chevet indique 9h24. Depuis voilà quelques années, elle aime se lever tôt afin de pouvoir profiter entièrement de ses journées. Elle commence en général par avaler une bonne tasse de café puis elle enfile un short et un Tshirt puis ses baskets pour allez courir dans le petit parc non loin de son appartement. Courir l'aide souvent à se libérer. A faire évacuer toute les pensées néfaste qui envahissent son esprit.
Après avoir couru 45 bonnes minutes, elle retrouve son appartement et surtout la douche. Elle laisse tomber les vêtements qu'elle porte sur le sol de sa salle de bain et se laisse emporter par le bien être que lui procure l'eau chaude coulant sur son corps nu. Arian reste un moment sous le jet d'eau avant de sortir et d'enrouler une serviette autour d'elle. N'ayant rien de prévu aujourd'hui, elle décide de passer une partie de la matinée à la plage. Elle enfile donc son maillot de bain qu'elle recouvre d'une longue tunique blanche légèrement transparente. La jeune fille fourre une serviette ainsi qu'une crème solaire et son ipod dans un petit sac qu'elle jette sur son épaule. Au passage elle attrape son téléphone portable qu'elle fourre également dans son sac. La plage ne se situe qu'à quelques mètres de son appartement. Quelques marches la sépare du sable blanc. A peine sort elle que le vent lui frappe légèrement le visage et se mêle à ses cheveux. Le temps n'aurait pas pu être plus magnifique qu'aujourd'hui.
Elle est en train de marcher le long du rivage, les pieds dans l'eau lorsqu'elle est interpellée par un jeune homme. Du feu. Voilà la requête de l'homme qui vient de l'arrêter dans sa marche. Elle lève les yeux vers lui, toujours se petit sourire sur les lèvres lorsqu'un homme s'approche d'elle. Elle relève les lunettes de soleil qui lui cache les yeux les posant sur le sommet de sa tête.
« Oui je dois avoir ça au fond de mon sac. » Elle se met à farfouiller dans tout son petit bazar et en sort un briquet. Elle ne fume que très rarement, mais elle se balade toujours un briquet dans le sac. Cela sert toujours et aujourd'hui encore plus. Elle le tend alors au jeune homme tout en lui offrant un sourire.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Belle et le Clochard [Arian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BURIED SECRETS :: LAST KISS GOODBYE :: les archives :: rps terminés/abandonnés-